Brouage Aunis et Saintonge en images - photographies Francois Poulet-Mathis
page precedente     retour menu     actualiser     rechercher
(liste) (mosaique) (swipe)
.. / .. / @selection      
◀◀       4 sur 15     ►► 

Norman FOSTER - le viaduc de Millau

L’autoroute A75 fait partie des quatre grands itinéraires nord-sud pour traverser la France avec les autoroutes A6 et A7 qui passent par la vallée du Rhône, les autoroutes A10 et A62 qui traversent le sud-ouest de la France et l'axe Vierzon-Limoges-Brive-Toulouse avec l'A20. Cet itinéraire, en complément de l'A71 d'Orléans à Clermont-Ferrand, permet d'ouvrir une quatrième voie à travers la France et de délester l‘axe rhodanien très utilisé par les camions pour relier le nord de l'Europe à la péninsule Ibérique et les vacanciers pour rejoindre les bords de la Méditerranée. Elle désenclave le Massif central et la ville de Clermont-Ferrand en les ouvrant sur le sud. À une plus grande échelle, elle facilite le transit entre l’Europe du nord et l’Espagne d’une part et la région parisienne et l’ouest de la façade méditerranéenne d’autre partD 1. Sa construction a commencé en 19751 et s'est achevée fin 2010 avec la mise en service de la liaison Pézenas-Béziers2.
Le Tarn est une rivière qui coule d'est en ouest, au sud du Massif central, coupant donc l'axe nord-sud et formant une brèche de plus de 200 mètres difficile à franchir. Avant le viaduc, ce franchissement se faisait par un pont situé en fond de vallée, dans la ville de Millau. Millau était alors un très gros point noir routier, connu et redouté. Des kilomètres d'embouteillages se formaient chaque année au moment des grands flux estivaux3. Ces ralentissements font perdre tous les avantages de l'A75, dite autoroute d'aménagement du territoire et entièrement gratuite sur 340 kilomètres.
foster - le viaduc de Millau 2004 (france) - 4 sur 14

  [image grand format]