Brouage Aunis et Saintonge en images - photographies Francois Poulet-Mathis
page precedente     retour menu     actualiser     rechercher
(liste) (mosaique) (swipe)
.. / .. / @selection      


◀◀       111 sur 145     ►► 

Jean-Marie POIRE - les visiteurs

Les Visiteurs est un film français réalisé par Jean-Marie Poiré, tourné en 1992 et sorti en 1993. Il est aujourd'hui considéré comme l'une des comédies populaires les plus célèbres du cinéma français, et a pris le statut de film culte.
En l'an de grâce 1123, pour avoir sauvé la vie du roi de France Louis VI, dit « le Gros », le comte Godefroy de Montmirail, dit « le Hardi », se voit promettre en mariage Frénégonde de Pouille, la « fillotte » du duc Fulbert de Pouille.
Mais alors que Godefroy fait route vers le château de sa promise, une sorcière lui fait absorber un breuvage à son insu. Ce dernier donne des hallucinations au comte, au point de le pousser à assassiner son futur beau-père. Afin de réparer sa faute, Godefroy demande conseil au mage Eusæbius, qui concocte une potion pour renvoyer Godefroy dans le passé, peu de temps avant le drame.
Mais le mage a oublié un ingrédient indispensable dans la préparation de la potion (les œufs de caille). Godefroy et son écuyer, Jacquouille la Fripouille, se retrouvent alors propulsés au xxe siècle, en 1992. Tous deux font la connaissance de Béatrice de Montmirail, une mère de famille bourgeoise, qui ressemble fort à sa fiancée et Jacques-Henri Jacquard, l'actuel propriétaire du château Montmirail, qui ne sont autres que leurs descendants respectifs.
Godefroy ne cherche alors qu'une chose : retourner dans son époque et épouser Frénégonde. Mais la tâche va se révéler difficile car Béatrice le prend pour son cousin Hubert. Ce dernier étant un pilote de rallye disparu depuis plusieurs années, qu'elle croit revenu et amnésique après un accident à Bornéo durant le Raid Gauloises. Il finira néanmoins par trouver le descendant du mage Eusæbius qui lui donnera la potion pour arriver cette fois-ci au bon moment de son époque. Mais Jacquouille, qui a entre-temps rencontré Ginette Sarclay, une SDF excentrique avec qui il prévoit de se marier, ne veut plus partir et se débrouille pour faire partir Jacquard à sa place.
Péripéties entre époque moderne et Moyen Âge vont alors se succéder, ponctuées de dialogues et d'expressions devenues cultes : « Montjoie Saint Denis ! Que trépasse si je faiblis », « Messire un Sarrasin ! », etc.
poire - les visiteurs - 111 sur 144
www.youtube.com/embed/SHA4W3g5Ta4
  [image grand format]