Brouage Aunis et Saintonge en images - photographies Francois Poulet-Mathis
page precedente     retour menu     actualiser     rechercher
(liste) (mosaique) (swipe)
.. / .. / @selection      
◀◀       78 sur 473     ►► 

René CHAR - La Parole en archipel

«La seule signature au bas de la vie blanche, c'est la poésie qui la dessine.»
«La poésie vit d'insomnie perpétuelle.»
«Le réel quelquefois désaltère l'espérance. C'est pourquoi, contre toute attente, l'espérance survit.»
«Un poète doit laisser des traces de son passage, non des preuves. Seules les traces font rêver.»
[ René Char ] - Extraits de La parole en archipel

Maurice Blanchot, dans La Part du feu: « l'une des grandeurs de René Char, celle par laquelle il n'a pas d'égal, c'est que sa poésie est révélation de la poésie, poésie de la poésie. » Ainsi, dans toute l'œuvre de Char, « l'expression poétique est la poésie mise en face d'elle-même et rendue visible, dans son essence, à travers les mots qui la recherchent. »
Les « phrases » de René Char, îles de sens, sont, plutôt que coordonnées, posées les unes auprès des autres : d'une puissante stabilité, comme les grandes pierres des temples égyptiens qui tiennent debout sans lien, d'une compacité extrême et toutefois capables d'une dérive infinie, délivrant une possibilité fugace, destinant le plus lourd au plus léger, le plus abrupt au plus tendre, comme le plus abstrait au plus vivace (la jeunesse du visage matinal) ».
char - La Parole en archipel (essai philosophique) 1962 (france) - 78 sur 472

  [image grand format]