Brouage Aunis et Saintonge en images - photographies Francois Poulet-Mathis
page precedente     retour menu     actualiser     rechercher
(liste) (mosaique) (swipe)
.. / .. / @selection      
◀◀       111 sur 111     ►► 

Jean ZAY

« Pour Jean Zay, la République repose avant tout sur le civisme et l'intelligence des citoyens, c'est-à-dire sur leur éducation intellectuelle et morale. […] Contre la conservation sociale mais aussi contre les utopies révolutionnaires, la politique est ce mouvement par lequel l'humanité s'approfondit et devient en quelque sorte plus digne d'elle-même. ».
Jean Zay est un avocat et homme politique français, né à Orléans le 6 août 19041, et mort assassiné par la Milice à Molles (Allier), le 20 juin 1944 (à 39 ans) au cours de la Seconde Guerre mondiale.

Au cours de sa vie, Jean Zay assure les fonctions de sous-secrétaire d’État à la présidence du conseil, ministre de l'Éducation nationale et des Beaux-Arts, député du Loiret et conseiller général.

Il entre au Panthéon le 27 mai 2015.

Les écoles doivent rester l’asile inviolable où les querelles des hommes ne pénètrent pas.

Les hommes qui ne rêvent point la nuit perdent un tiers de leur existence.

Malheur à celui sur lequel se referme la porte d'une prison et qui n'a point de vie intérieure, qui ne saura s'en créer !

Malgré l'épaisseur de ses murs, la prison est une maison de verre. Il n'y a personne pour vous parler, mais tout le monde pour vous voir.

zay (jean) - 111 sur 110

  [image grand format]