Brouage Aunis et Saintonge en images - photographies Francois Poulet-Mathis
page precedente     retour menu     actualiser     rechercher
(liste) (mosaique) (swipe)
.. / .. / europe      
◀◀       160 sur 166     ►► 

le mont Ararat

Le mont Ararat est le sommet le plus élevé (5 165 m) de Turquie (auparavant d'Arménie occidentale). Ce volcan au sommet aux neiges éternelles se situe dans la province d'Aðrý, au nord-est du pays.
Ararat est en fait constitué de deux sommets. Le plus grand et le plus élevé culmine à 5 165 mètres selon certaines sources officielles et à 5 137 selon d'autres sources comme l'Encyclopedia Britannica[1]. L'autre sommet d'une altitude de 3 896 mètres, appelé petit Ararat (en turc Küçük Aðrý Daðý, en arménien Փոքր Արարատ) ou parfois Massis ou Sis en arménien, est situé au sud-est du sommet principal et y est relié par un plateau de lave. Les deux sommets sont distant de 11 kilomètres.
Formé par l'accumulation de coulées de laves et d'éjections pyroclastiques successives, Ararat est un stratovolcan dormant. La dernière activité recensée est un violent séisme en juillet 1840. L'épicentre se situait aux alentours de la gorge d'Ahora, un gouffre incliné profond de 1 825 m par rapport au sommet.

Dans la Bible, le livre de la Genèse (8,4) identifie cette montagne comme l’endroit où l'arche de Noé atteint la terre ferme après le Déluge. Le nom du royaume d'Ararat réapparaît [2] en 2 Rois 19, 37, Isaïe 37, 38 et Jérémie 51, 27.

La région d'Ararat est un territoire revendiqué depuis toujours. L'Urartu est le premier État unifié à en prendre le contrôle au IXe siècle avant J.-C.
Par la suite elle fut alternativement sous contrôle arménien, kurde, perse, arabe, romain, seldjoukide, russe puis, plus récemment, turque.
La montagne fut vaincue pour la première fois en 1829 par Friedrich Parrot, fils Georges-Frédéric Parrot 1er recteur de l’université de Tartu (Estonie), et quatre étudiants.

Bien que le mont Ararat soit aujourd'hui situé en Turquie, il est le symbole national de l’Arménie, où il est également appelé Masis (Մասիս). En tant que tel il apparaît sur les armoiries du pays et se trouve fréquemment représenté par les artistes arméniens.



europe-s turquie mont ararat (sites naturels) - 160 sur 165
europe-s
  [image grand format]