Brouage Aunis et Saintonge en images - photographies Francois Poulet-Mathis
page precedente     retour menu     actualiser     rechercher
(liste) (mosaique) (swipe)
.. / .. / europe      
◀◀       84 sur 165     ►► 

Greenfield - le Loch ness

Le Loch Ness est un lac d'Écosse situé dans les Highlands, au sud-ouest de la ville d'Inverness et au nord-est de Fort Augustus.
De forme très allongée, il s'étend sur 42 km ; sa largeur varie de 1,2 à 2 km et sa profondeur maximale est de 246 m. Avec 56.4 km², c'est le deuxième plus grand lac d'Écosse, après le Loch Lomond (en volume). Ses eaux sont utilisées pour produire de l'électricité par un système de pompes et de turbines.

Le Loch Ness est devenu célèbre suite à de prétendues apparitions d'un monstre marin dans ses eaux noires et froides, monstre qui a été surnommé Nessie (ou parfois Nessy). Selon la légende, il s'agirait soit d'un plésiosaure (grand reptile aquatique du Mésozoïque), soit d'un silure géant, ou même d'un serpent de mer. Les expéditions scientifiques récentes et les aveux de mystificateurs semblent avoir sérieusement entamé la crédibilité de son existence.
La légende de Nessie est particulièrement ancienne, puisqu'on en retrouve les premières traces en 565 dans les chroniques du moine irlandais Saint Colomban : il déclara avoir enterré un homme mordu mortellement par le « Niseag » (nom celte de Nessie). On trouve quelques traces du monstre au XVIe siècle. Mais c'est à partir du XIXe siècle que les témoignages seront plus nombreux et plus précis.
Le monstre fera l'objet d'une curiosité renouvelée dans les années 1930, surtout après la construction en 1933 d'une route en bordure du lac qui favorisera les témoignages. Le premier article de journal racontant l'apparition du monstre est publié en mai 1933. On peut même apercevoir la créature sur une photographie, prise en 1934 par Robert Wilson, qui fera le tour du monde. Les témoignages se multiplient ensuite, notamment à partir de 1935, date à laquelle un couple d'Écossais affirma avoir croisé la créature traversant la route, devant leur automobile.
Plusieurs expéditions ont été menées pour tenter de capturer ce monstre, qui mesurerait de 4 à 5 m de long. Pour la première tentative, le 30 mai 1933, les volontaires ont essayé de l'attraper avec de vulgaires outils : tonneaux, fils de pêche, hameçons et morceaux de poisson en guise d'appât.
Encore aujourd'hui, des scientifiques cherchent à faire la part entre légende et réalité, examinant différentes hypothèses et faisant appel à des technologies de pointe pour sonder les eaux de Loch Ness, sans jamais pouvoir confirmer l'existence du monstre.
En 2007, une vidéo montrant un mouvement sous l'eau du lac ranime l'attraction autour du site[1]. Cette vidéo possède en effet une qualité permettant une analyse réelle, contrairement aux nombreux canulars qui ont circulé depuis des années.
europe-o royaume-uni loch ness (sites naturels) - 84 sur 164
europe-o