Brouage Aunis et Saintonge en images - photographies Francois Poulet-Mathis
page precedente     retour menu     actualiser     rechercher
(liste) (mosaique) (swipe)
.. / .. / france      
◀◀       7 sur 145     ►► 

Brest - Ile longue - base des sous-marins francais

L’île Longue, en breton Enez Hir, est une presqu'île bretonne située dans la rade de Brest qui sert de base à la Marine nationale française pour ses sous-marins nucléaires lanceurs d'engins (SNLE).
En 1965, lors de sa visite inaugurale à l'École navale, le général de Gaulle décide de faire de l'île Longue, presqu'île voisine, la base opérationnelle des sous-marins nucléaires lanceurs d’engins (SNLE) français.
Le choix s'est porté sur ce lieu, à la fois proche des installations militaires de Brest mais suffisamment éloigné pour limiter l'impact en cas d'accident, et facile à contrôler, de par sa configuration en presqu'île.
Commencés en 1967, les travaux vont durer cinq ans. Ce chantier, gigantesque, va remodeler en profondeur l'aspect de la presqu'île : élargissement de l'isthme, construction de terres-pleins sur l'ensemble de son périmètre (la presqu'île gagne 30ha, pour atteindre 123,9ha), creusement de deux bassins de radoub, d'ateliers et de bâtiments annexes, clôture et système de surveillance…

La masse de béton à couler est telle qu'il est envisagé d'utiliser à cette occasion la ligne ferroviaire entre Châteaulin et Le Fret du Réseau breton mais cette solution ne fut pas retenue.
En 1972, le premier SNLE français, Le Redoutable, part en patrouille. Depuis lors, l'île Longue est la base opérationnelle de la force océanique stratégique française (FOST).

À ce titre, l'île Longue assure la maintenance des sous-marins entre deux patrouilles et l'entreposage des éléments nucléaires (têtes des missiles, combustible des réacteurs) associés. La pyrotechnie « annexe » de Guenvénez, située à 4km, accueille les corps des missiles nucléaires et les missiles classiques, mais est libre de toute matière nucléaire.
L'île Longue subit en 2006 d'importants travaux de préparation à l'accueil du futur missile MSBS M-51.
Au cours de l'année 2005, une polémique a éclaté au sujet de cette zone et de Google Earth. En effet, sur ce site Internet il est possible de visualiser des images satellite de bonne qualité de cette zone sensible. Cependant, la prise de photos est interdite par les autorités depuis les côtes environnantes (arrêté préfectoral (en pdf) : [1]).
eu france bretagne finistere ile longue (sites militaires) - 7 sur 144
europe-o
  [image grand format]