Brouage Aunis et Saintonge en images - photographies Francois Poulet-Mathis
page precedente     retour menu     actualiser     rechercher
(liste) (mosaique) (swipe)
.. / .. / monde       afrique-s -
◀◀       126 sur 241     ►► 

Lhassa - le Potala

Le complexe du Palais du Potala s'élève sur la colline rouge au centre de la vallée de Lhassa, à 3 700 m d'altitude. Il comprend le Palais blanc et le Palais rouge, ainsi que leurs bâtiments annexes.
Comportant une partie blanche et une partie rouge, le Palais du Potala symbolise l'union du pouvoir spirituel et temporel et son rôle dans l'administration du Tibet.
Le Palais blanc est la partie du palais du Potala dédiée aux quartiers de résidence du Dalaï lama. Le premier palais blanc fut construit durant le règne de Lozang Gyatso, cinquième Dalaï Lama, au XVIIe siècle. Il fut ensuite étendu par le treizième Dalaï Lama Thubten Gyatso au début du XXe siècle. D'usage séculier, le palais contenait les quartiers d'habitations, les bureaux, le séminaire et l'imprimerie.
Une cour intérieure centrale peinte en jaune, la Deyangshar, sépare les quartiers d'habitation du palais rouge.
Le Palais rouge est la partie du palais du Potala qui est entièrement dédiée à l'étude religieuse et et aux prières bouddhistes. D'un plan complexe, il abrite de nombreuses entrées, chapelles et bibliothèques sur plusieurs niveaux, reliés par beaucoup de petites galeries tortueuses.

Le Palais du Potala est un édifice architectural tibétain du XVIIe siècle, situé à Lhassa, la capitale du Tibet. Construit par le 5e Dalaï Lama, Lobsang Gyatso (1617-1682), il fut notamment le lieu de résidence principal des Dalaï lama qui lui succédèrent, jusqu'à la fuite de 14e Dalaï lama en Inde après le soulèvement contre l'armée chinoise en 1959. Aujourd'hui, le 14e Dalaï Lama réside à Dharamsala dans le Nord de l'Inde et le Palais du Potala est devenu un musée de la République populaire de Chine. Le Palais du Potala est devenu le palais d'hiver des Dalaï Lama après la construction du Norbulingka, le palais d'été au XVIIIe siècle, un chef d'œuvre architectural tibétain construit par le 7e Dalaï Lama, Kelzang Gyatso. Kelzang Gyatso a aussi constitué le « Kashag » ou conseil des ministres pour administrer le gouvernement tibétain dont les bureaux sont dans le Palais du Potala. Il a encore fondé l'école de Tse située au sommet du Palais. L'école de Tse formait les cadres du gouvernement du Tibet. Les diplômés de cette école qui désiraient travailler dans la fonction publique devaient subir un enseignement plus poussé dans une école religieuse. Les fonctionnaires laïcs étaient principalement formés à l'école de Tse.
asie chine tibet lhassa potala (monuments)(sites religieux)@ - 126 sur 240

  [image grand format]