Brouage Aunis et Saintonge en images - photographies Francois Poulet-Mathis
page precedente     retour menu     actualiser     rechercher
(liste) (mosaique) (swipe)
.. / .. / monde      
◀◀       215 sur 239     ►► 

Petra - sites nabatéens

Pétra: une cité troglodytique caravanière, joyau du tourisme jordanien A 200 kilomètres au sud d'Amman, la "cité rose" de Pétra est une merveille architecturale, secrètement cachée à l'abri des montagnes, dont les temples, monastères, thermes et tombes ont été directement taillés dans la roche.
Inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO en 1985, réputé pour la douceur de ses couleurs ocres et roses, le site archéologique de Pétra est marqué par un mélange de traditions orientales anciennes et d'architecture hellénistique.
Il a été créé dans un dédale de failles granitiques par les Nabatéens, peuple nomade établi dans ce secteur vers le IVe siècle avant J.-C.
Situé sur un axe majeur de la route des épices entre Damas et la péninsule arabique, camouflé dans la roche et protégé par un long couloir qui permettait de surveiller étroitement les allées et venues, le site de Petra, qui signifie rocher en grec ancien, avait séduit les Nabatéens.
Ce peuple de caravaniers, connu pour ses talents dans l'ingénierie hydraulique et profitant de la situation de cuvette du site qui permettait de recueillir toutes les eaux de source en provenance des montagnes environnantes, fit de Pétra une oasis, dont la population aurait culminé à 20.000 habitants autour de l'an 50 après J.C.
Son influence et sa prospérité grandissantes furent perçues comme une menace par Rome, qui annexa le royaume nabatéen à la province romaine en l'an 106 après J.-C.
Pétra tomba peu après dans l'oubli.
En 1812, un aventurier suisse, Johann Burckardt, redécrouvre le site mais il faudra attendre 1924 pour que les premières fouilles archéologiques soient entreprises.
En juillet 2007, Pétra a été sélectionné comme une des sept nouvelles Merveilles du Monde lors d'un concours controversé auquel 100 millions de personnes ont participé.
jag/rh/jlb
moy-orient jordanie petra (sites archeologiques)@ - 215 sur 238

  [image grand format]