Brouage Aunis et Saintonge en images - photographies Francois Poulet-Mathis
page precedente     retour menu     actualiser     rechercher
(liste) (mosaique) (swipe)
.. / .. / @selection      
◀◀       171 sur 653     ►► 

Francesco della COSSA - allegorie du printemps

l'œuvre de Francesco del Cossa montre une maîtrise de la représentation plastique des personnages et des détails architecturaux qu'il apprend en étudiant les œuvres de Piero della Francesca, de Francesco Squarcione, de Mantegna et aussi de Donatello. Francesco del Cossa (né vers 1436 à Ferrare et mort vers 1477-1478 à Bologne) est un peintre italien important de l'école de Ferrare pendant la Première Renaissance, au Quattrocento. Disciple de Cosmè Tura avec Ercole Ferrarese,

Il revient à Ferrare vers 1469, et réalise les peintures allégoriques de trois des douze mois sur les dessins de Cosmé Tura :
Mois de mars : Triomphe de Minerve, et signe du Bélier, Borso d'Este rendant la justice et partant pour la chasse, paysans qui taillent la vigne.
Mois d'avril : Vénus et les Trois Grâces, le signe du taureau, des amants, Borso d'Este rentrant de la chasse, Le Jeu de la mortification.
Mois de mai : scène de moisson, signe des Gémeaux, Apollon entouré des Muses et de Pégase, scène de moisson, Borso d'Este recevant un panier de cerises.
Le faible paiement qu'il obtient des fresques du palais Schifanoai l'amène à quitter Ferrare pour retourner définitivement à Bologne.
À partir de 1472, il réalise la fresque de la Madone du Baracano à Bologne puis, en 1473, le grand retable dit polyptyque Griffoni (Ercole Ferrarese en exécute la prédelle).
cossa (francesco della) - allegorie du printemps - 171 sur 652

  [image grand format]