Brouage Aunis et Saintonge en images - photographies Francois Poulet-Mathis
page precedente     retour menu     actualiser     rechercher
(liste) (mosaique) (swipe)
.. / .. / @selection      
◀◀       299 sur 978     ►► 

Jacques-Louis DAVID - la mort de Marat

Jean-Paul Marat, révolutionnaire français assassiné chez lui le 13 juillet 1793 par Charlotte Corday. L’inscription à Marat, David qu’on retrouve sur la boîte de bois, dont la forme suggère une pierre tombale, indique qu'il s’agit d’un hommage à Marat que le peintre connaissait personnellement, et qu'il avait vu, dira-t-il, la veille de sa mort, tel qu'il l’a représenté (dans cette baignoire où il soignait sa maladie de peau).
La Mort de Marat (ou Marat assassiné) est un tableau de Jacques-Louis David peint en 1793. Il est conservé au musée royaux des beaux-arts de Belgique (Bruxelles).

The Death of Marat, 1793 (oil on canvas) - David, Jacques Louis (1748-1825) - Musees Royaux des Beaux-Arts de Belgique, Brussels, Belgium
david - la mort de marat - 299 sur 977

  [image grand format]