Brouage Aunis et Saintonge en images - photographies Francois Poulet-Mathis
page precedente     retour menu     actualiser     rechercher
(liste) (mosaique) (swipe)
.. / .. / @selection      
◀◀       574 sur 967     ►► 

Fernand KHNOPFF - portrait de Melle Van der Hecht

Le regard des personnages dans ses tableaux, femmes ou fillettes essentiellement, est très important. C'est un regard qui évoque un autre monde. Ses compositions emplies de mystère, où règnent des femmes inaccessibles, entourées d'objets chargés de symboles ou plongées dans une profonde rêverie, s'imposèrent d'emblée comme l'incarnation du nouveau courant pictural.
Les couleurs sont une des caractéristiques primordiales de son œuvre : les gammes de tons délavés accentuent l'aspect nostalgique et froid de ses tableaux. Les pastels évoquent le monde du rêve. Le bleu, par exemple, est la couleur du ciel et d'Hypnos, dieu du sommeil. Assez logiquement, Khnopff privilégie donc l'aquarelle et le dessin au crayon par rapport à la peinture à l'huile. Le cadrage est toujours moderne et original.
Sa lecture est souvent énigmatique, voire impossible, mais une exquise délicatesse de composition, une grande séduction de style et une évidente subtilité intellectuelle corrigent toujours cette faiblesse.
L'une de ses œuvres les plus célèbres est Des caresses, parfois appelé "l'Art", ou le Sphinx.
Son goût pour le télescopage d'objets insolites annonce le surréalisme de son compatriote Magritte qui l'admirait. Il est également un précurseur de la notion contemporaine des multiples chers à Andy Warhol.
Fernand-Edmond-Jean-Marie Khnopff est un peintre, dessinateur et graveur symboliste belge né à Grembergen (Termonde) le 12 septembre 1858 et mort à Bruxelles le 12 novembre 1921.
khnopff (Fernand) - Portrait of Mademoiselle Van der Hecht, 1883, Oil on canvas - 574 sur 966

  [image grand format]