Brouage Aunis et Saintonge en images - photographies Francois Poulet-Mathis
page precedente     retour menu     actualiser     rechercher
(liste) (mosaique) (swipe)
.. / .. / @selection      
◀◀       733 sur 967     ►► 

Antonio de PEREDA - allegorie de la vanité

Antonio de Pereda y Salgado, né le 20 mars 1611 à Valladolid et mort le 30 janvier 1678 (à 66 ans) à Madrid, est un peintre espagnol du siècle d'or.
Fils d'un modeste peintre de Valladolid du même nom, il perd son père à l'âge de 11 ans en 1622. Il étudie dans l'atelier de Diego Valentin Diaz1, avant de partir à Madrid avec sa mère vers 1627. Il y devient l'élève de Pedro de las Cuevas. Précoce, il se fait remarquer par plusieurs commanditaires importants dont le juge du conseil royal Don Francisco de Tejada. Il est introduit à la cour de Philippe III et obtient la protection de l'italien Giovanni Battista Crescenzi, marquis de la Torre, arrivé en Espagne en 1617 et devenu surintendant des bâtiments royaux. Il reçoit une commande pour un tableau de la série des batailles du salon des royaumes au palais du Buen Retiro, Le Marquis de Santa Cruz secourant Gênes assiégée. La disparition de son protecteur en 1637 l'écarte d'autres commandes royales. Il se consacre alors à la peinture religieuse pour des chapelles privées et à la peinture de natures mortes et notamment de vanités.

Vanitas (Vanité), Académie royale des beaux-arts de San Fernando, Madrid.
pereda (Antonio_de) - Allegorie de la Vanite, Kunsthistorisches Museum, 1634 - 733 sur 966

  [image grand format]