Brouage Aunis et Saintonge en images - photographies Francois Poulet-Mathis
page precedente     retour menu     actualiser     rechercher
(liste) (mosaique) (swipe)
.. / .. / @selection      
◀◀       754 sur 973     ►► 

Piero di COSIMO - la mort de Procris

Son œuvre explore la peinture religieuse, les portraits et les tableaux mythologiques. Elle fut marquée par la peinture flamande, par celle de Pollaiuolo, de Signorelli et Léonard de Vinci. Il avait en commun avec Léonard le goût d'observer les taches des vieilles murailles, la forme des nuages et d'en tirer comme par hallucination provoquée « des inventions merveilleuses ». Comme lui, il peint des paysages panoramiques comme toile de fond à ses sujets. Beaucoup de ses peintures jouent sur un dualisme entre naïveté charmante et érotisme trouble qui apparaît très « moderne ».
Piero di Cosimo né Pietro di Lorenzo di Chimenti parfois appelé Piero di Lorenzo (Florence, 2 janvier 1462 - 12 avril 1522) est un peintre italien de l'école florentine. Ses œuvres furent attribuées anonymement au Maestro della Natività di Castello jusqu'en 1995, reconnu alors par l'historienne de l'art Chiara Lachi
Parmi ses élèves, on retrouve Fra Bartolomeo, Jacopo Pontormo et (selon Vasari) Andrea del Sarto. Giorgio Vasari

Vénus, Mars et Amour, 1505
panneau de cassone, Piero di Cosimo
piero di cosimo - The Death of Procris. 1500. Oil on panel. 65 x 183 cm. National Gallery, London, UK - 754 sur 972

  [image grand format]