Brouage Aunis et Saintonge en images - photographies Francois Poulet-Mathis
page precedente     retour menu     actualiser     rechercher
peinture / litterature / musique classique - autres / cinema / photographie / architecture / sculpture / mode / / lieux / histoire / documentation / textes /
siecles: av JC / ap JC: 1 / 2 / 3 / 4 / 5 / 6 / 7 / 8 / 9 / 10 / 11 / 12 / 13 / 14 / 15 / 16 / 17 / 18 / 19 / 20 / 21
politique / conflits / art et culture / religion / economie / sciences et techniques /

◀◀     aleatoire     ►► 
page unique / kaleidoscope / liste
chute historique de la bourse de Changhai - ebranlement de la croissance chinoise

chute historique de la bourse de Changhai - ebranlement de la croissance chinoise


des miliers de refugies traversent la mediterrannee pour échapper a la guerre et la misère

des miliers de refugies traversent la mediterrannee pour échapper a la guerre et la misère

Les naufrages de migrants se multiplient aux portes de l'Europe alors que l'Union européenne et l'opération décriée "Triton" (après "Mare Nostrum") n'arrive pas à faire face aux flux et mener les sauvetages à temps. Chaque jour, 500 à 1000 personnes sont récupérées le long des côtes italiennes. En Méditerranée, au moins 3072 migrants sont morts en 2014, d'après l'Organisation internationale pour les migrations.

Abou Bakr al-Baghdadi institue le Califat en Irak et au Levant - Daech institue la terreur islamiste d'Etat

Abou Bakr al-Baghdadi institue le Califat en Irak et au Levant - Daech institue la terreur islamiste d'Etat

L'État islamique, abrégé en EI, est une organisation armée terroriste islamiste, d'idéologie salafiste djihadiste, qui a proclamé le 29 juin 2014 l'instauration d'un califat sur les territoires irakiens et syriens qu'elle contrôle. Son essor est notamment lié aux déstabilisations géopolitiques causées par les guerres en Irak puis en Syrie.

Sa création remonte à 2006, lorsqu'Al-Qaïda en Irak forme avec cinq autres groupes djihadistes le Conseil consultatif des moudjahidines en Irak. Le 13 octobre 2006, le Conseil consultatif proclame l'État islamique d'Irak (en abrégé EII ; en arabe دولة العراق الإسلامية, dawlat al-Ê¿irāq al-islāmiyya), lequel se considère à partir de cette date comme le véritable État de l'Irak, puis également, à partir de 2013, de la Syrie. Initialement lié à Al-Qaïda, l'EII s'en est progressivement affranchi, pour s'en séparer complètement en 2013.

Le 9 avril 2013, l'EII devient l'État islamique en Irak et au Levant (EIIL) ou État islamique en Irak et al-Sham, parfois désigné par l'acronyme anglais ISIS ou par l'acronyme arabe Daech (en arabe داعش, Dāʿiš [ˈdaːʕiʃ ] ; transcription anglaise Daesh), principalement par les opposants au mouvement djihadiste.

Le 29 juin 2014, l'EIIL annonce le rétablissement du califat sous le nom État islamique dans les territoires sous son contrôle et Abou Bakr al-Baghdadi se proclame calife, successeur de Mahomet, sous le nom d'Ibrahim. Il entre alors en concurrence avec Al-Qaïda et son influence s'étend à l'ensemble du monde musulman avec l'allégeance de plusieurs groupes djihadistes, les plus importants étant Boko Haram dans le Nord-Est du Nigeria, Ansar Bait al-Maqdis dans le Sinaï égyptien, le Majilis Choura Chabab al-Islam en Libye, Jund al-Khalifa en Algérie et Ansar Dawlat al-islammiyya au Yémen.

L'État islamique est classé comme organisation terroriste par de nombreux États et est accusé par les Nations unies, la Ligue arabe, les États-Unis et l'Union européenne d'être responsable de crimes de guerre, de crimes contre l'humanité, de nettoyage ethnique et de génocide. Il pratique également la destruction systématique des vestiges du passé multi-millénaire dans le périmètre fluctuant des régions qu'il contrôle par les armes. Depuis août 2014, une coalition internationale de vingt-deux pays intervient militairement contre cette organisation.
34.92461752130169, 39.88823242187503
Jorge Mario Bergoglio, Archeveque de Buenos Aires, devient le 1er pape des ameriques sous le nom de pape Francois

Jorge Mario Bergoglio, Archeveque de Buenos Aires, devient le 1er pape des ameriques sous le nom de pape Francois

François (1er), né Jorge Mario Bergoglio le 17 décembre 1936 à Buenos Aires en Argentine, est un cardinal argentin, jésuite et archevêque de Buenos Aires depuis 1998. Il est l'évêque de Rome et le 266e souverain pontife de l'Église catholique depuis le 13 mars 2013. Il est le premier pape jésuite, le premier pape non européen depuis Grégoire III et le premier pape issu du continent américain.

Il est le fils d'un cheminot immigré d'Italie, il fait ses études de théologie à San Miguel (1967 à 1970), et est ordonné prêtre le 13 décembre 1969.
Jean-Paul II le nomme évêque auxiliaire de Buenos Aires le 20 mai 1992, puis coadjuteur du même diocèse le 3 juin 1997. À la mort du cardinal Antonio Quarracino, il devient archevêque du diocèse de la capitale.
Il est aussi l'évêque ordinaire des fidèles de rite oriental.
En 2001, le Jeudi Saint, il lave les pieds de douze personnes atteintes du SIDA à l'hôpital Francisco Muniz de Buenos Aires, spécialisé dans le traitement des maladies infectieuses.
Lors du conclave d'avril 2005, il aurait été le principal challenger du cardinal Ratzinger. Au sein de la Curie romaine, il est membre de la Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements, de la Congrégation pour le clergé, de la Congrégation pour les Instituts de vie consacrée et les Sociétés de vie apostolique, du Conseil pontifical pour la famille et de la Commission pontificale pour l'Amérique latine.

41.902585301680425, 12.454957636824133
le Pape Benoit 16 annonce sa demission

le Pape Benoit 16 annonce sa demission

Frères très chers,

Je vous ai convoqués à ce Consistoire non seulement pour les trois canonisations, mais également pour vous communiquer une décision de grande importance pour la vie de l’Eglise.

Après avoir examiné ma conscience devant Dieu, à diverses reprises, je suis parvenu à la certitude que mes forces, en raison de l’avancement de mon âge, ne sont plus aptes à exercer adéquatement le ministère pétrinien. Je suis bien conscient que ce ministère, de par son essence spirituelle, doit être accompli non seulement par les œuvres et par la parole, mais aussi, et pas moins, par la souffrance et par la prière. Cependant, dans le monde d’aujourd’hui, sujet à de rapides changements et agité par des questions de grande importance pour la vie de la foi, pour gouverner la barque de saint Pierre et annoncer l’Evangile, la vigueur du corps et de l’esprit est aussi nécessaire, vigueur qui, ces derniers mois, s’est amoindrie en moi d’une telle manière que je dois reconnaître mon incapacité à bien administrer le ministère qui m’a été confié.

C’est pourquoi, bien conscient de la gravité de cet acte, en pleine liberté, je déclare renoncer au ministère d’Evêque de Rome, Successeur de saint Pierre, qui m’a été confié par les mains des cardinaux le 19 avril 2005, de telle sorte que, à partir du 28 février 2013 à vingt heures, le Siège de Rome, le Siège de saint Pierre, sera vacant et le conclave pour l’élection du nouveau Souverain Pontife devra être convoqué par ceux à qui il appartient de le faire.
New-York arrestation pour viol du directeur général du FMI Dominique Strauss-Kahn

New-York arrestation pour viol du directeur général du FMI Dominique Strauss-Kahn


Abboddabad - Immeuble ou a ete capture et tue Oussama Ben Laden par un commando us

Abboddabad - Immeuble ou a ete capture et tue Oussama Ben Laden par un commando us

C’est une maison blanche accrochée à la colline. Une villa cossue des quartiers chics d’Abbottabad, à 80 km de la capitale pakistanaise, bordée de champs de pommes de terre, d’eucalyptus et de cannabis sauvage. Une baraque à un million de dollars, selon les médias locaux, dans laquelle Oussama ben Laden, l’homme le plus recherché du monde, a coulé des jours paisibles pendant cinq ou six ans.

Il y a sept ans, Iqbal, un voisin, se souvient avoir vu la bâtisse se monter. «C’était bizarre, ils ont commencé par bâtir les murs, et ensuite la maison à l’intérieur», raconte-t-il à Libération (article payant). Des murs hauts de plusieurs mètres, surmontés de barbelés et de câbles électrifiés, le tout surveillé par moultes caméras.

Sodas, produits de marque et shampooing de bonne qualité

Dans l’une des six chambres à coucher, vivait Oussama ben Laden ainsi que sa femme, blessée dans l’intervention qui a coûté la vie au leader d’Al-Qaida. La maison abritait plusieurs femmes et enfants, selon les voisins. Iqbal raconte aussi que les propriétaires, deux frères pachtounes qui «semblaient très riches» et racontaient qu’ils possédaient «des centres commerciaux en Arabie saoudite», tuaient un mouton chaque semaine, signe «qu’il y avait du monde à l’intérieur».

Les commerçants du coin racontent que les habitants des lieux aimaient à accompagner leur mouton de sodas made in U.S.A, comme le Pepsi ou le Coca, que deux hommes sortaient acheter en voiture. Dans le panier de ces ménagères pas comme les autres, des produits de marque et du shampooing de bonne qualité, racontent encore les marchands. Les images diffusées après l’intervention montrent une étagère à pharmacie, des boîtes d’œufs et des bidons d’huile d’olive... Rien que de très classique.

Les ordures brûlées dans la cour

Difficile, cependant, de savoir ce qu’il se passait vraiment derrière l’enceinte de la villa d’Abbottabad. Une chose est certaine: ceux qui y vivaient évitaient soigneusement tout contact avec l’extérieur. La maison n'avait ni ligne téléphonique, ni connexion à Internet. Les ordures étaient brûlées dans la cour et personne n’était autorisé à y pénétrer, à part un fermier qui s’occupait des animaux et du potager, une domestique qui s’occupait de la cuisine et quelques rares villageois.

Les enfants du quartier racontent que parfois, en jouant au cricket, ils envoyaient une de leurs balles par-dessus le mur de la maison. «Nous sonnions à la porte pour la demander et nous nous faisions drôlement engueuler par les gardes. Ils préféraient nous donner un dollar pour en acheter une nouvelle, alors qu’une balle coûte trois fois moins.»
34.1693,73.2426
un jeune tunisien s'immole par le feu - début des printemps arabes

un jeune tunisien s'immole par le feu - début des printemps arabes


Barack Obama, premier President noir des Etats-Unis

Barack Obama, premier President noir des Etats-Unis

Fils d'un Kényan noir et d'une Américaine blanche du Kansas de souche irlandaise, il est le premier Afro-Américain ayant accédé à la présidence des États-Unis.
Barack Hussein Obama II, né le 4 août 1961 à Honolulu (Hawaï), est un homme d'État américain. Il est le 44e et actuel président des États-Unis, élu pour un premier mandat le 4 novembre 2008 et réélu le 6 novembre 2012.

Sa présidence intervient dans un contexte de guerre en Irak, de guerre en Afghanistan, de crise au Moyen-Orient, d'importante récession de l'économie américaine et de crise financière et économique mondiale. Le 9 octobre 2009, il reçoit le prix Nobel de la paix. Durant son premier mandat, Barack Obama promulgue notamment un plan de relance économique en février 2009, la loi sur l'allègement d'impôts, le renouvellement d'autorisation des assurances-chômages et les créations d'emplois, celle sur la protection des patients et des soins abordables ainsi qu'une réforme de la régulation financière en 2010. Dans le domaine de la politique étrangère, il retire progressivement les troupes américaines d'Irak, augmente celles présentes en Afghanistan et signe un traité de contrôle des armements avec la Russie. Il commande également l'opération qui aboutit à la mort d'Oussama ben Laden, tué par les forces spéciales américaines à Abbottabad au Pakistan le 1er mai 2011. Le 4 avril 2011, Barack Obama annonce qu'il est candidat à un second mandat lors de l'élection présidentielle de 2012. Opposé au républicain Mitt Romney, il est réélu le 6 novembre 2012 pour un second mandat présidentiel en remportant 332 voix du collège électoral contre 206 à son rival et 51 % des suffrages au niveau national.
New-York faillite de la banque Lehman Brothers - ébranlement du système financier mondial

New-York faillite de la banque Lehman Brothers - ébranlement du système financier mondial