Brouage Aunis et Saintonge en images - photographies Francois Poulet-Mathis
page precedente     retour menu     actualiser     rechercher
peinture / litterature / musique classique - autres / cinema / photographie / architecture / sculpture / mode / / lieux / histoire / documentation / textes /
sites : naturels / archeologiques / religieux / militaires / industriels / monuments / genie-civil / insolite

◀◀       aleatoire     ►► 
page unique / kaleidoscope / liste
Wall Street: le New-York Stock Exchange, temple de la finance mondiale

Wall Street: le New-York Stock Exchange, temple de la finance mondiale

Le New York Stock Exchange, ou NYSE, est la plus grande des bourses mondiales. Par métonymie, on l'appelle souvent « Wall Street ». En 2007, c'est l'un des rares grands marchés d'actions à ne pas être entièrement électronique et à garder des cotations à la criée. Le volume d'actions du NYSE a été dépassé par celle du NASDAQ pendant les années 1990, mais le total des capitalisations boursières des compagnies cotées au NYSE est cinq fois plus grand que celles cotées au NASDAQ.
Le krach de 1929 qui se déroula au New York Stock Exchange entre le 24 octobre et le 29 octobre 1929 marque le début de la Grande dépression, la plus grande crise économique du XXe siècle.
40.7069,-74.0110 amerique-n
Dallas Elm Street - le lieu de l'assassinat de John Fitzgerald Kennedy

Dallas Elm Street - le lieu de l'assassinat de John Fitzgerald Kennedy

Le président Kennedy avait choisi de visiter Dallas le 22 novembre 1963 dans le cadre d’une tournée électorale au Texas. Le motif de cette tournée était la levée des fonds pour la campagne présidentielle démocrate et la préparation de la réélection lors du scrutin de 1964.
Le cortège présidentiel devait traverser la ville et amener le président au Trade Mart pour un déjeuner.
La voiture qui avait fortement décéléré (environ 15 km/h) passa devant le dépôt de livres scolaires (« Texas School Book Depository » ou « TSBD »). Il était 12 h 30 et devant celle-ci, se profilait le pont de chemin de fer sous lequel passe Elm Street. Dans une des voitures de sécurité, un agent du Secret Service annonça dans un micro que dans quelques minutes le président serait au Trade Mart8.
Soudain, un coup de feu retentit, qui évoqua pour beaucoup la pétarade d'un moteur. Même les agents du Secret Service restèrent tout d’abord interdits et réagirent seulement lorsque d’autres coups de feu claquèrent. En tout, selon la version officielle, trois coups de feu furent tirés.


32.7790,-96.8087 amerique-n
Huntsville - la prison des condamnes a mort

Huntsville - la prison des condamnes a mort

Huntsville a le siège du Texas Department of Criminal Justice, l'Administration pénitentiaire du Texas. Huntsville Unit est la seule prison habilitée à appliquer la peine de mort au Texas, la chambre d'exécution où sont pratiquées l'injection létale s'y trouve donc.
La ville est aussi célèbre pour son pénitencier de Ellis One Unit situé à 19 km au nord, qui abrita le couloir de la mort des hommes pour le Texas de 1965 à 1999, avant le transfert de celui-ci au Allan B. Polunsky Unit qui se trouve à une cinquantaine de kilomètres à l'est. Les condamnés ne sont transférés depuis cet établissement vers Huntsville Unit qu'une fois leur ordre d'exécution signé par le juge (et non le gouverneur).
Les exécutions capitales du Texas (soit la plus grande partie des exécutions sur le sol américain, 406 sur 10995 depuis le rétablissement de la peine de mort aux États-Unis en 1976 et 60 % des exécutions nationales en 2007).
La ville vit principalement de l'administration pénitentiaire avec 15 000 prisonniers répartis dans sept établissements différents (en 2008, deux autres sont en projet) et près de 5000 gardiens, pour environ 35 000 habitants (en comptant les prisonniers) ce qui lui vaut le surnom de « Prison City »6. Une famille d'Huntsville sur deux à un de ses membres qui travaillent pour l'administration pénitentiaire locale qui gère également 100 000 personnes en liberté conditionnelle et plus de 300 000 en liberté surveillée6.
L'évasion du quartier des condamnés à mort, dans la prison d'Ellis, de Martin Gurule, en 1998, trouvé mort quelques jours plus tard, était la première depuis l'évasion, en 1934, de Raymond Hamilton, l'un des compagnons de Clyde Barrow et Bonnie Parker. Hamilton avait été recapturé et exécuté sur la chaise électrique.
30.722751953370892,-95.54651029571932 amerique-n
Old Tucson les studios de Rio bravo avec John Wayne

Old Tucson les studios de Rio bravo avec John Wayne

Le studio a été construit en 1939 d'après la ville de Tucson des les années 1860 pour le film Arizona. Environ 50 bâtiments ont été construit, dont la plupart sont encore là aujourd'hui. Pendant les années 1950, des films ont régulièrement été tournés dans les studios, et des nouveaux bâtiments ont été construits. En 1959, Old Tucson Studios a été le lieu de tournage de Rio Bravo, avec John Wayne. En 1960, Robert Shelton a ouvert les studios au public. Des séries télévisées ont aussi été tournées dans les studios. Entre 1977 et 1983, La petite maison dans la prairie y a été produite. Un des derniers blockbusters des studios a été Mort ou vif en 1995. Le 25 avril 1995, un incendie a détruit une grande partie des bâtiments. Deux ans plus tard, le parc a rouvert.
Old Tucson Studios est un studio de cinéma et un parc de loisirs situé près de Tucson, en Arizona, aux États-Unis. Il se trouve à une vingtaine de kilomètre à l'Ouest de la ville, dans le désert de Sonora. Ouvert au public en 1960, le parc propose des visites historiques et des spectacles mettant en scène des cascades et des fusillades.
32.21829963213,-111.13057671163943 amerique-n
Norfolk - Base navale americaine

Norfolk - Base navale americaine

Norfolk est une importante base militaire est la deuxième ville la plus grande de Virginie. Située sur la côte Atlantique, à l'entrée de la Baie de Chesapeake, à l'ouest de l'embouchure de la James River et de Nansemond River, compte sur son sol une des principales bases navales de l'US Navy et elle est le siège du United States Joint Forces Command.
36.9584,-76.3297 amerique-n
Parc de Yellowstone - les geysers

Parc de Yellowstone - les geysers

Le Parc national de Yellowstone (Yellowstone National Park) est situé aux États-Unis, dans le nord-ouest du Wyoming. Une petite partie du parc se trouve sur les États voisins de l’Idaho et du Montana. Créé en 1872, le Yellowstone est le plus ancien parc national au monde. Il s’étend sur 8 983 km2 (898 300 hectares, c’est-à-dire une superficie plus importante que celle de la région Alsace). Il constitue le deuxième plus grand parc des États-Unis, en dehors de l’Alaska.

Le Yellowstone est célèbre pour ses phénomènes géothermiques ; il contient deux tiers des geysers de la planète, et de nombreuses sources chaudes. Il abrite de nombreux grands mammifères : ours noirs, grizzlys, coyotes, loups, élans (orignaux), cerfs, écureuils ainsi que des troupeaux sauvages de bisons et de wapitis. Le parc constitue le cœur d’un vaste habitat naturel préservé, l’un des derniers écosystèmes intacts des zones tempérées. Il est inscrit sur la liste des réserves de biosphère depuis 1976. Il reçoit chaque année la visite d’environ trois millions de personnes, ce qui en fait l’un des parcs américains les plus fréquentés.

44.4606,-110.8286 amerique-n
Washington - Le Pentagone, Centre nevralgique de la Defense US

Washington - Le Pentagone, Centre nevralgique de la Defense US

Le Pentagone (en anglais The Pentagon), qui se trouve à Arlington, près de Washington abrite le quartier général du département de la Défense des États-Unis. En 2009, plus de 26 000 personnes y travaillent, parmi lesquelles des civils et des militaires. Son nom provient de la forme de son plan, un pentagone.
Cet immeuble de cinq étages, inauguré le 15 janvier 1943, est le plus vaste immeuble de bureaux du monde, avec ses 28 kilomètres de couloirs. Constitué de cinq anneaux concentriques, il a été construit avec du béton renforcé par une armature d'acier.
La construction du Pentagone commença le 11 septembre 1941. Opérationnel en 1943, il devint un des symboles de la puissance militaire américaine.
Le 11 septembre 2001, il a été percuté à 9h37 par le vol AA77 de la compagnie American Airlines, détourné par des pilotes de l'air, causant 189 morts (dont 125 au sol).
38.868540,-77.057480 amerique-n
Washington - la Maison blanche (White House)

Washington - la Maison blanche (White House)

La Maison-Blanche (White House en anglais), résidence officielle et le bureau du président des États-Unis, est le symbole du pouvoir exécutif et de la puissance politique américaine. Son actuel résident est Barack Obama, 44e président des États-Unis.
Le bâtiment dessiné par Hoban est largement inspiré des deux premiers étages de Leinster House, un palais ducal situé à Dublin et qui est désormais le siège de la Chambre basse du Parlement irlandais
Certains suggèrent un lien entre le plan d'Hoban pour le portique sud, et le château de Rastignac, un château néoclassique situé à La Bachellerie, en Dordogne. Cette demeure fut construite entre 1812 et 1817 et, il est avéré que Thomas Jefferson a visité l'École spéciale d'architecture de Bordeaux en 1789 où il vit les croquis de Salat, l'architecte du château. À son retour aux États-Unis, il partagea sa découverte avec Washington, Hoban, Monroe et Benjamin Latrobe.
38.89767,-77.03655 amerique-n
Aconcagua (alt:6960m)

Aconcagua (alt:6960m)

L'Aconcagua, point culminant de la cordillère des Andes et surnommé le « colosse de l'Amérique », est situé en Argentine, à treize kilomètres de la frontière chilienne. Il s'élève à une altitude de 6 962 mètres et domine un vaste parc provincial protégeant des espèces animales typiques de la cordillère, en particulier le condor des Andes et le guanaco, ainsi qu'une végétation rare et fragile. En effet, le climat est aride et la couverture neigeuse ténue, malgré l'existence de quelques glaciers modestes.
Son ascension est relativement aisée pour des personnes acclimatées à l'altitude, malgré des phénomènes venteux parfois violents. Aussi la montagne semble avoir été occupée très tôt par des populations quechuas. La première ascension officielle est réalisée par le Suisse Matthias Zurbriggen en 1897 par la face Nord.

Le nom d'Aconcagua serait une hispanisation d'une racine quechua, aqu signifiant « sable » et k'awa désignant le ruban de laine rouge porté en diadème par les Incas. Ce « ruban de sable » aurait donc indiqué d'abord le fleuve du même nom, le río Aconcagua, qui se jette dans l'océan Pacifique près de Valparaíso, et la vallée environnante, avant de dénommer le sommet lui-même. Une autre théorie avance que le nom viendrait des mots quechua akon et kahuak signifiant « sentinelle de pierre » ou de la variante ancocahuac signifiant « sentinelle blanche ». Selon une troisième théorie, en langue aymara les mots kon et kawa signifient respectivement « il a neigé » et « mont », soit « mont enneigé », tandis que les Araucans du Chili nommaient le sommet Aconca-Hue, ce qui peut être traduit par « qui vient de l'autre côté ». L'Aconcagua est parfois surnommé le « colosse de l'Amérique ».
-32.7385,-70.0605 amerique-s
Chutes d'Iguaçu

Chutes d'Iguaçu

Situées au beau milieu de la forêt tropicale, à la frontière entre le Brésil et l'Argentine, les chutes d'Iguaçu sont une merveille naturelle inscrite au patrimoine mondial par l'UNESCO en 1984. Elles furent découvertes au XVIe siècle par Álvar Núñez Cabeza de Vaca.
Il ne s'agit pas à proprement parler d'une chute, mais d'un ensemble de 275 cascades formant un front de 2,5 kilomètres environ. La plus haute d'entre elles atteint les 90 m de hauteur. On l'appelle la Garganta del Diablo (ou gorge du diable).

-25.685330,-54.444889 amerique-s