Brouage Aunis et Saintonge en images - photographies Francois Poulet-Mathis
page precedente     retour menu     actualiser     rechercher
peinture / litterature / musique classique - autres / cinema / photographie / architecture / sculpture / mode / / lieux / histoire / documentation / textes /
roman / policier / historique / recit / essai / aventure / jeunesse / poesie / theatre / rire / epopee / la Bible /

◀◀     aleatoire     ►► 
page unique / kaleidoscope / liste
Ali Ahmad Said dit ADONIS - le Livre de la migration

Ali Ahmad Said dit ADONIS - le Livre de la migration

Adonis est l'un des grands poètes actuels que porte, et qui porte, le souffle de la terre. Homme courageux dans un monde étroit, le Liban, il n'hésite pas à dire haut et fort sa parole généreuse. Son nom d'écrivain est déjà une belle affirmation et sans doute un étonnement pour les tenants de la culture dont il est issu et qu'il a dépassé en l'ouvrant à tout l'univers.
Et il est souvent censuré dans le monde arabe. Ses poèmes pour la libération de Florence Aubenas des griffes de ceux qui aiment par-dessus tout la mort, et sa fameuse déclaration « le voile ne couvre pas seulement le visage, il recouvre aussi le cerveau », le font profondément haïr par les sots et les fous.

autres livres:
1954 - La terre a dit
1957 - Premiers poèmes
1958 - Feuilles dans le vent
1961 - Chants de Mihyar le Damascène
1961 - Mémoire du vent (Poèmes 1957-1990)
1971 - Tombeau pour New York
1975 - Singulier
1982 - Le Livre des migrations, préface de Salah Stétié, éditions Luneau-Ascot
1983 - Ismaël
1984 - Les résonances, les origines, éd. Les Cahiers des Brisants
1985 - Kitab al-Hisar (Le Livre du siège)
1988 - Célébrations
1990 - Le Temps des villes
2009 - La Forêt de l'amour en nous
2012 - Chroniques des branches, coll. « Orphée », Éditions de la Différence, 2012.
1965 poesie

Warning: getimagesize(../data/litterature/@selection/ajar - La vie devant soi (roman) 1975 (france).jpg) [function.getimagesize]: failed to open stream: No such file or directory in /public_html/brouage/e-doc3.php on line 362
Ali Ahmad Said dit ADONIS - le Livre de la migration

Emile AJAR - La vie devant soi

Adonis est l'un des grands poètes actuels que porte, et qui porte, le souffle de la terre. Homme courageux dans un monde étroit, le Liban, il n'hésite pas à dire haut et fort sa parole généreuse. Son nom d'écrivain est déjà une belle affirmation et sans doute un étonnement pour les tenants de la culture dont il est issu et qu'il a dépassé en l'ouvrant à tout l'univers.
Et il est souvent censuré dans le monde arabe. Ses poèmes pour la libération de Florence Aubenas des griffes de ceux qui aiment par-dessus tout la mort, et sa fameuse déclaration « le voile ne couvre pas seulement le visage, il recouvre aussi le cerveau », le font profondément haïr par les sots et les fous.

autres livres:
1954 - La terre a dit
1957 - Premiers poèmes
1958 - Feuilles dans le vent
1961 - Chants de Mihyar le Damascène
1961 - Mémoire du vent (Poèmes 1957-1990)
1971 - Tombeau pour New York
1975 - Singulier
1982 - Le Livre des migrations, préface de Salah Stétié, éditions Luneau-Ascot
1983 - Ismaël
1984 - Les résonances, les origines, éd. Les Cahiers des Brisants
1985 - Kitab al-Hisar (Le Livre du siège)
1988 - Célébrations
1990 - Le Temps des villes
2009 - La Forêt de l'amour en nous
2012 - Chroniques des branches, coll. « Orphée », Éditions de la Différence, 2012.
0000 roman
Jose de ALENCAR - Iracema, legende du Ceara

Jose de ALENCAR - Iracema, legende du Ceara

« Iracema, légende du Ceará », c'est l'histoire d'une idylle entre un guerrier portugais et Iracema, vierge indienne.
Iracema, présentée comme "la vierge aux lèvres de miel", dont les cheveux étaient plus sombres que l'aile de Graúna (nom d'un corbeau brésilien connu) et son sourire plus doux qu'un -favo da jati-. Cette relation harmonieuse, cependant, ne dure que jusqu'au contact de l'indienne avec un colon prénommé Martin.
L'amour qui les unit est une allégorie du processus de colonisation du Brésil et de l'Amérique par les Européens et il est doublement interdit car ils sont issus de nations ennemies
Iracema représente un rôle important parmi les Tabajaras : "Sa main confectionne la boisson de Tupã (dieu suprême) pour le Pajé (le chef spirituel et guérisseur indien)". Iracema viole le secret de sa tribu et prépare la boisson pour Martin qui s'assoupit, rêve de la jeune indienne, et quand il se réveille, en fait son amante.
Iracema vit un amour fait de renoncement et de sacrifice qui la place au statut de paria et elle est forcée d'abandonner son peuple. Elle ne peut vivre ni chez les Blancs, ni chez les Pitiguaras. Exilée, elle porte en son sein le fruit d'une nouvelle communauté- les mamelouks, ni Indiens ni Européens, mais Brésiliens.
Seule et nostalgique de Martin, Iracema donne naissance à son fils. Quand il revient de la chasse, Martin reçoit son fils "Moacir" des mains d'Iracema. Il assiste alors à la mort de son épouse et l'enterre au pied d'un palmier. Cet endroit, selon le narrateur, viendra, un jour, à s'appeler Ceará : "Le premier cearense, encore dans son berceau, émigra des terres de sa patrie. Était-ce ici, la prédestination d'une race ?".
L'étude du roman Iracema est obligatoire dans le programme des écoles brésiliennes. Iracema est de ce fait devenu un prénom féminin fréquent au Brésil, et même des villages ou des quartiers, ainsi que deux entités minicipales du brésil se noments Iracema.

oeuvre:

Cinco Minutos (1856)
A Viuvinha (1857)
O Guarani (1857)
Lucíola (1862)
Diva (1864)
Iracema (1865)
As Minas de Prata (1865 — 1866)
O Gaúcho (1870)
A Pata da Gazela (1870)
O Tronco do Ipê (1871)
A Guerra dos Mascates (1871 — 1873)
Til (1871)
Sonhos d'Ouro (1872)
Alfarrábios (1873)
Ubirajara (1874)
O Sertanejo (1875)
Senhora (1875)
Encarnação (1893 — posthume)
1865 epopee
Alphonse ALLAIS - Les Pensées

Alphonse ALLAIS - Les Pensées

Alphonse Allais constitue un cas unique dans l'histoire de la littérature française : tout le monde connaît son nom, cite parfois ses bons mots, mais qui a lu son oeuvre immense ? Humour noir, humour rose, vers, prose, maximes, fables express, calembours, rien ne lui a été étranger.

extraits:

Ces quelques pensées, quoique parfaitement innocentes, ont été frappées,
mais, rassurez les âmes sensibles, seulement du coin du bon sens.

Le café est un breuvage qui fait dormir quand on n'en prend pas.

Quand on ne travaillera plus le lendemain des jours de repos, la fatigue sera vaincue.

Il vaut mieux être cocu que veuf. Il y a moins de formalités.

Il ne faut jamais faire de projets, surtout en ce qui concerne l'avenir.

La statistique a démontré que la mortalité dans l'armée augmente sensiblement en temps de guerre.

C'est quand on serre une dame de trop près... qu'elle trouve qu'on va trop loin.

La mer est salée parce qu'il y a des morues dedans. Et si elle ne déborde pas, c'est parce que la providence, dans sa sagesse, y a placé aussi des éponges.

Plus les galets ont roulé, plus ils sont polis. Pour les cochers, c'est le contraire

1890 comique
Jorge AMADO - Gabriela, girofle et cannelle

Jorge AMADO - Gabriela, girofle et cannelle

Mundinho est un jeune carioca (habitant de Rio de Janeiro) qui a émigré à Ilhéus où il s'est enrichi grâce à l'exportation et où il planifie d'accélérer le développement de la ville, améliorer les ports et faire tomber Bastos, l'inepte gouverneur. Nacib est un syrien, patron du bar Vesuvio, qui se trouve au milieu d'un grand drame personnel : sa cuisinière est partie vivre avec son fils alors qu'il doit s'occuper d'un repas pour trente personnes pour l'inauguration d'une ligne automobile régulière entre Ilhéus et Itabuna. Il engage alors des jumelles d'un certain âge, mais il passe tout son temps libre à la recherche d'une nouvelle cuisinière.
Gabriela, girofle et cannelle: chronique d'une ville de l'Etat de Bahia est un roman brésilien de Jorge Amado, écrit en 1958.

1958 roman

Warning: getimagesize(../data/litterature/@selection/amette - La maitresse de Brecht (roman) 2003 (france).jpg) [function.getimagesize]: failed to open stream: No such file or directory in /public_html/brouage/e-doc3.php on line 362
Jorge AMADO - Gabriela, girofle et cannelle

Jacques-Pierre AMETTE - La maîtresse de Brecht

Mundinho est un jeune carioca (habitant de Rio de Janeiro) qui a émigré à Ilhéus où il s'est enrichi grâce à l'exportation et où il planifie d'accélérer le développement de la ville, améliorer les ports et faire tomber Bastos, l'inepte gouverneur. Nacib est un syrien, patron du bar Vesuvio, qui se trouve au milieu d'un grand drame personnel : sa cuisinière est partie vivre avec son fils alors qu'il doit s'occuper d'un repas pour trente personnes pour l'inauguration d'une ligne automobile régulière entre Ilhéus et Itabuna. Il engage alors des jumelles d'un certain âge, mais il passe tout son temps libre à la recherche d'une nouvelle cuisinière.
Gabriela, girofle et cannelle: chronique d'une ville de l'Etat de Bahia est un roman brésilien de Jorge Amado, écrit en 1958.

0000 roman
Hans Christian ANDERSEN - Contes

Hans Christian ANDERSEN - Contes

Lorsque le bateau s'entrouvrit, elle vit le beau Prince s'enfoncer dans la mer profonde.
Elle en eut d'abord de la joie à la pensée qu'il descendait chez elle, mais ensuite elle se souvint que les hommes ne peuvent vivre dans l'eau et qu'il ne pourrait atteindre que mort le château de son père.
Non ! il ne fallait pas qu'il mourût ! Elle nagea au milieu des épaves qui pouvaient l'écraser, plongea profondément puis remonta très haut au milieu des vagues, et enfin elle approcha le prince. Il n'avait presque plus la force de nager, ses bras et ses jambes déjà s'immobilisaient, ses beaux yeux se fermaient, il serait mort sans la petite sirène.
Quand vint le matin, la tempête s'était apaisée, pas le moindre débris du bateau n'était en vue; le soleil se leva, rouge et étincelant et semblant ranimer les joues du prince, mais ses yeux restaient clos. La petite sirène déposa un baiser sur son beau front élevé et repoussa ses cheveux ruisselants.
Andersen, La petite Sirene

Les Contes d'Andersen ont été traduits dans presque toutes les langues du monde. Entre 1835 et 1872, Andersen a écrit exactement cent cinquante-six contes. Rappelons, pour mémoire, que les Contes du Temps passé ou de ma Mère l'Oye, de Charles Perrault, datent de 1697, tandis que Grimm (1785-1863) fut un contemporain d'Andersen. "Le Vilain Petit Canard" et "La Petite Fille aux Allumettes" ne sont que deux des nombreux Contes écrits par Hans Christian Andersen, auteur de l'un des plus grands succès de la littérature mondiale.


1840
Eugenio de ANDRADE - Matiere solaire

Eugenio de ANDRADE - Matiere solaire

Mais comment faire durer
jusqu'au dernier moment
cette bouche, ce soleil ?

Il faut l'aimer
patiente et haute,
là où la flamme chante.

L'aimer. Jusqu'à la fin.
Jusqu'à la danse.

Matière solaire XXVI.




1980 poesie
Gabriele d'ANNUNZIO - l'enfant de volupté

Gabriele d'ANNUNZIO - l'enfant de volupté

Andrea Sperelli, aristocrate raffiné, artiste classicisant et précieux, eprouve un amour sensuel pour la brûlante et maladive Elena, et un amour plus spirituel, poétique, pour Maria : deux formes du désir qu'il rêve d'harmoniser dans une synthèse parfaite.
C'est en 1889 que Gabriele D'Annunzio (1863-1938) publie ce premier chef-d'œuvre, L'Enfant de volupté («Il Piacere»).

Le luxe des bals et des palais romains, les splendeurs baroques de la Ville éternelle secrètement hantée par la mort, forment le décor somptueux et pathétique de cette quête promise à l'échec. Sensualité et spiritualité, culte du Surhomme nietzschéen et fascination de la morbidezza, exaltation du Moi et tentative désespérée de conjurer la faiblesse intérieure : dans ce roman suave et sombre, où l'on a pu voir l'expression achevée du «décadentisme», se réfractent tous les thèmes de l'œuvre de D'Annunzio - et la sensibilité même de sa «fin de siècle». Postface de Francis Claudon.


1889 roman