Brouage Aunis et Saintonge en images - photographies Francois Poulet-Mathis
page precedente     retour menu     actualiser     rechercher
peinture / litterature / musique classique - autres / cinema / photographie / architecture / sculpture / mode / / lieux / histoire / documentation / textes /
roman / policier / historique / recit / essai / aventure / jeunesse / poesie / theatre / rire / epopee / la Bible /

◀◀       aleatoire     ►► 
page unique / kaleidoscope / liste
Raymond DEVOS - A tort ou a raison

Raymond DEVOS - A tort ou a raison

On ne sait jamais qui a raison ou qui a tort.
C'est difficile de juger. Moi, j'ai longtemps donné
raison à tout le monde.
Jusqu'au jour où je me suis aperçu
que la plupart des gens à qui je donnais
raison avaient tort !
Donc, j'avais raison !
Par conséquent, j'avais tort !
Tort de donner raison à des gens qui avaient
le tort de croire qu'ils avaient raison.
C'est-à-dire que moi qui n'avait pas tort,
je n'avais aucune raison de ne pas donner tort
à des gens qui prétendaient avoir raison,
alors qu'ils avaient tort !
J'ai raison, non ? Puisqu'ils avaient tort !
Et sans raison, encore ! Là, j'insiste, parce que ...
moi aussi, il arrive que j'aie tort.
Mais quand j'ai tort, j'ai mes raisons, que je ne donne pas.
Ce serait reconnaître mes torts !!!
J'ai raison, non ? Remarquez ... il m'arrive aussi
de donner raison à des gens qui ont raison.
Mais, là encore, c'est un tort.
C'est comme si je donnais tort à des gens qui ont tort.
Il n'y a pas de raison !
En résumé, je crois qu'on a toujours tort d'essayer
d'avoir raison devant des gens qui ont toutes
les bonnes raisons de croire qu'ils n'ont pas tort !
1970 comique humour
Charles DICKENS - les Grandes Esperances

Charles DICKENS - les Grandes Esperances

Les Grandes Espérances occupent une place centrale dans Mister Pip, roman de l'écrivain néo-zélandais Lloyd Jones (Michel Lafon, 2008). Le thème principal est le suivant : sur l'île Bougainville, dans les années 1990, une communauté de pêcheurs découvre l'existence de « Mr Dickens » et de son livre, Les Grandes Espérances, pendant que les rebelles affrontent les troupes gouvernementales au cours de la guerre civile. À travers les aventures de Pip, auquel elle s'identifie, la jeune narratrice trouve un sens aux drames qui s'abattent sur le village. Finaliste du Booker Prize 2007, considéré comme un chef-d'œuvre par la romancière canadienne Nancy Huston, ce roman a remporté le Commonwealth Writers' Overall Prize 2007.
Dans ses romans Délivrez-moi ! (2002) et Le Puits des Histoires Perdues (2003) de la série Thursday Next, l'écrivain britannique Jasper Fforde fait intervenir les personnages des Grandes Espérances à l'intérieur de l'intrigue. D'ailleurs, Miss Havisham devient vite une des protagonistes principales de la série ; elle joue le mentor de l'héroïne dans le Monde des Livres. Elle reste la même que dans son roman originel, à la différence près qu'elle est une grande pratiquante des courses automobiles et amatrice des bolides de courses.
Le personnage de Bip, créé par le mime Marcel Marceau et présent « en paroles » dans son livre L'Histoire de Bip, s'inspire en partie du Pip des Grandes Espérances, notamment en raison de son caractère naïf et donquichottesque.

Les Grandes Espérances ou De grandes espérances (Great Expectations) est publié pour la première fois sous forme de feuilleton de décembre 1860 à août 1861, dans le magazine All the Year Round, et paraît ensuite en trois volumes chez l'éditeur londonien Chapman & Hall, en 1861.
Très populaire, traduit dans de nombreux pays, ce roman a connu plusieurs adaptations cinématographiques et inspiré à son tour différents créateurs.
1861 roman
Denis DIDEROT - L'Encyclopedie

Denis DIDEROT - L'Encyclopedie

L’Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers, a été éditée de 1751 à 1772 sous la direction de Diderot et D’Alembert.
Il s’agit d’un ouvrage majeur du xviiie siècle. D’abord parce qu’elle est la première encyclopédie française. Ensuite, par la synthèse des connaissances du temps qu’elle contient, elle représente un travail rédactionnel et éditorial considérable pour l’époque. Enfin, au-delà des savoirs qu’elle compile, le travail qu’elle représente et les finalités dont la chargent ses auteurs deviennent un symbole de l’œuvre des Lumières, une arme politique et, à ce titre, l’objet de nombreux rapports de force entre les éditeurs, les rédacteurs, le pouvoir séculier et ecclésiastique.
Le recensement et le dénombrement des contributions de la « société de gens de lettres » à l’origine de l’Encyclopédie fait l’objet d’un article distinct : Encyclopédistes.
Il est aujourd'hui possible de consulter l'Encyclopédie de Diderot et d’Alembert sur Internet, notamment sur le site d'Analyse et traitement informatique de la langue française (ATILF).
1772 essai
Alfred DOBLIN - Berlin Alexanderplatz

Alfred DOBLIN - Berlin Alexanderplatz

Berlin Alexanderplatz is a novel by Alfred Döblin, published in 1929. The story concerns a small-time criminal, Franz Biberkopf, fresh from prison, who is drawn into the underworld. When his criminal mentor murders the prostitute whom Biberkopf has been relying on as an anchor, he realizes that he will be unable to extricate himself from the underworld into which he has sunk. In a 2002 poll of 100 noted writers conducted by the Norwegian Book Clubs, the book was named among the top 100 books of all time.
1929 roman
Francoise DOLTO - Lorsque l'enfant paraît

Francoise DOLTO - Lorsque l'enfant paraît

La coutume lui prête volontiers la phrase « le bébé est une personne » (qu'elle n'a en fait pas prononcée). Si en fait elle ne prête pas la conscience inhérente au principe de personne au bébé, elle n'en défend pas moins, tout au long de sa carrière, l'idée que l'individu est un sujet à part entière dès son plus jeune âge. De ce fait, elle souligne l'importance de la parole que l'adulte peut adresser à l'enfant sur ce qui le concerne, parole qui peut l'aider à construire sa pensée.
Ainsi, pour Dolto, l'enfant peut être psychanalysé très tôt en tant qu'individu. L'enfance a ainsi un rôle fondamental dans le développement de l'individu.
Claude Halmos dans le documentaire Françoise Dolto dit : « L'apport essentiel de Françoise Dolto est de dire que l'enfant est à égalité d'être avec un adulte et que ce faisant il est un analysant à part entière » 10.
Elle considère qu'avant même que l'enfant possède un véritable « langage », l'être humain étant par essence communiquant, il communique déjà, à sa façon, par le corps. Par exemple : apprendre à marcher, ou même à se déplacer à quatre pattes, c'est commencer à vouloir s'affranchir des parents et exprimer un début de désir d'indépendance.
Elle analyse également les rapports enfants-parents, et notamment l'origine du complexe d'Œdipe et l'importance du rôle du père dès les premiers jours. À travers le père, l'enfant comprend qu'il n'est pas tout pour sa mère, ce qui entraîne un rapport de frustration et permet l'individuation.
Dans La difficulté de vivre, elle explique comment répondre à un enfant qui pose des questions autour de sa naissance. Elle accorde une grande importance à la parole dans la construction des individus.

Françoise Dolto, médecin psychanalyste, a largement contribué à renouveler la conception adulte de l'enfance. Entre 1976 et 1978, elle a participé à des émissions radiophoniques quotidiennes sur France Inter, intitulées Lorsque l'enfant paraît traitant des différents problèmes que les parents peuvent rencontrer avec leurs enfants. Elle s'est dite séduite (après une bonne période de réticences) par l'idée de faire quelque chose pour les enfants dans une société où on ne les entend jamais, alors que, comme elle l'a démontré à maintes reprises, un enfant est avant tout un "être de langage". Dans la possibilité d'aider les parents à s'exprimer et de leur donner des conseils, elle y voyait, en quelques sortes, une forme de prévention.
Dans ce deuxième tome, elle aborde, comme dans les deux autres, des tas de sujets mais ne donne jamais de recettes miracles à appliquer. Elle préfère baliser le champ des problèmes exposés avec des repères psychanalytiques et elle préconise une attitude de recherche: "Toute difficulté à ses raisons".
Pour que cette émission puisse fonctionner au mieux, elle a mis au point un système demandant aux auditeurs d'envoyer des lettres détaillées, décrivant précisément leurs difficultés, ce qui, dans l'idée de Dolto, était déjà un premier pas vers la compréhension. Parmi toutes ces lettres, seules quelques-unes une étaient sélectionnées pour être examinées à l'antenne, étant retenus les cas particuliers à même de concerner un maximum de personnes. Les questions de ce fait sont très variées et la lecture des réponses en est d'autant plus instructive. Elles portent sur tous les âges de l'enfant, du nourrisson à l'adolescent, sur la sexualité, sur les relations avec le père, la propreté, le sommeil, les séparations, la mort, la nudité, les problèmes d'agressivité. Quelle attitude adopter en cas d'insolence ou d'ingestion massive de télévision? Tous ces thèmes sont présentés très simplement et s'inscrivent dans un cadre très concret parce qu'ils sont développés à partir de problèmes vécus, des lettres de parents en difficulté.
1990 essai
Roland DORGELES - les croix de bois

Roland DORGELES - les croix de bois

Le long des chemins du front, on trouvait souvent une ligne à perte de vue de croix de bois, faites à la va-vite, et posées au-dessus des cadavres de soldats allemands et/ou français. Soldats inconnus, jeunes soldats, c’est en leur hommage que Dorgelès écrit ce livre, c’est pour leur souvenir, leur mémoire.
Les Croix de bois est un roman publié par Roland Dorgelès en 1919, inspiré de l'expérience vécue par son auteur durant la Première Guerre mondiale. Pressenti pour l'obtention du Prix Goncourt de 1919, il est finalement devancé par À l'ombre des jeunes filles en fleurs de Marcel Proust, qui remporte le prix par six voix contre quatre1. Il obtient toutefois le Prix Fémina.
Les Croix de Bois raconte le quotidien des soldats de l'armée française pendant la Première Guerre mondiale. Le narrateur et auteur s'inspirant de sa propre expérience, témoigne sous un pseudonyme des différents épisodes de son parcours. Il s'agit alors des quelques jours passés à l'arrière, de la fille rencontrée, les missions périlleuses, les conditions dans les tranchées, la mort ou le retour des camarades.
1919
doris LESSING - le carnet d'or

doris LESSING - le carnet d'or

Le Carnet d'or (titre original en anglais : The Golden Notebook) est un roman britannique de Doris Lessing paru en 1962 et publié en français en 1976 aux éditions Albin Michel. Ce roman a reçu la même année le prix Médicis étranger.
Doris May Lessing est un écrivain britannique née le 22 octobre 1919 à Kermanshah (Iran) et décédée le 17 novembre 2013 (à 94 ans) à Londres1. Lauréate du prix Nobel de littérature en 2007, ce dernier a couronné « la conteuse épique de l'expérience féminine qui, avec scepticisme, ardeur et une force visionnaire, scrute une civilisation divisée. »2.
Célèbre dès son premier livre, Vaincue par la brousse (1950), auteur d'une vingtaine de romans dont le best-seller international Le Carnet d'or (1962), elle est très vite apparue comme une femme de lettres engagée et militante, notamment pour les causes marxiste, anticolonialiste et anti-apartheid. Elle a aussi été associée au combat des féministes sans qu'elle l'ait revendiqué ou désiré.
L'œuvre de Doris Lessing est polymorphe3. Profondément autobiographique, elle s'inspire notamment de son expérience africaine, de ses années de jeunesse et de ses engagements sociaux ou politiques. Son style romanesque, épique, réaliste et lyrique lui a permis d'aborder différents thèmes tels que les conflits de cultures, les injustices raciales et ethniques, la contradiction entre la conscience individuelle et le bien commun, la violence entre les êtres et les classes, le déracinement ou encore l'enfance3. Très appréciée pour sa diversité et son éclectisme, l'auteur a signé des romans documentaires, des témoignages, des fictions visionnaires, des ouvrages de science-fiction (Shikasta en 1981) et des romans psychologiques (L'Été avant la nuit)3. Elle a même un temps évolué vers l'ésotérisme et la parapsychologie avec La Descente aux enfers (1971).
1962 roman
Fiodor DOSTOIEVSKI - l'Idiot

Fiodor DOSTOIEVSKI - l'Idiot

"D'abord trois hommes sont "embarqués". Ils ne se connaissent pas. Face à face dans le train de Petersbourg, Rogojine le noiraud et le blond Mychkine, prince à la race abolie, forment un contraste parfait ; bientôt ils s'appelleront "frères" et le seront. Dans la mort. Ou plutôt : auprès de la morte, ayant accompli leur destin, cousu au nom, puis au visage bouleversant de Nastassia Filippovna. Le coryphée est là aussi, sous l'aspect du fonctionnaire Lebedev [...]. L'Idiot de Fedor Dostoïevski est une tragédie biblique, un drame coupé d'apologues, commenté par toutes les voix de l'humain concert..." MICHEL GUÉRIN (extrait de la lecture)

"Traduire L'Idiot, c'est vivre, pendant un an, dans une tension incessante, avec une respiration particulière : jamais à pleins poumons, toujours à reprendre son souffle, toujours en haletant, à tenir cet élan indescriptible qui fait de presque chaque mouvement de la pensée, de chaque paragraphe, voire de chaque phrase une longue montée, une explosion et une descente brusque [...]. Jamais encore auparavant l'image physique d'un auteur écrivant son roman ne m'avait autant suivi. Tous les matins, me mettant au travail avec une sorte de bonheur terrorisé, je le voyais paraître devant moi, et je me demandais : "Mais comment donc un homme peut-il écrire cela ?" ANDRÉ MARKOWICZ (extrait de l'avant-propos du traducteur)
1869 roman
Arthur Conan DOYLE - Le Chien des Baskerville

Arthur Conan DOYLE - Le Chien des Baskerville

Une sinistre légende pèse sur la maison de Baskerville, perdue au milieu de la lande sauvage : un démon apparaît au moment de la mort de ses habitants. La mort de Sir Charles Baskerville ravive cette légende. L'héritier Sir Henry est avisé par lettre anonyme qu'il est menacé d'un très grave danger. Depuis une masure au milieu des rochers Sherlock Holmes observe le domaine.... Ce roman est l'un des plus poussé dans l'analyse de l'atmosphère du crime et de la psychologie des personnages des aventures de Sherlock Holmes.

Sir Arthur Ignatius Conan Doyle, né le 22 mai 1859 à Édimbourg et mort le 7 juillet 1930 à Crowborough, dans le Sussex, écrivain et médecin écossais, doit sa célébrité à son personnage clé le détective Sherlock Holmes , personnage en partie inspiré par son ancien professeur d'université Joseph Bell, à qui Conan Doyle écrit : « C'est très certainement à vous que je dois Sherlock Holmes. Autour du noyau déduction, inférence et observation que je vous ai entendu enseigner, j'ai essayé de construire un homme ».
1902 roman policier
Pierre DRIEU La ROCHELLE - Gilles

Pierre DRIEU La ROCHELLE - Gilles

« - Je ne puis plus aimer une femme. Je vais partir.
Torrents de larmes, sanglots, spasmes, râles, agonie, mort, autre veillée funèbre.
Femmes mortes. Dora, au loin, qu'étaient ses jours et ses nuits ? Assez. Femmes mortes. Il était mort aux femmes.
Il attendit une heure. Le sanglot de Berthe ne finissait pas. Il se raidissait pour ne rien dire. Pas un mot. Il regardait autour de lui ce charmant décor, mort comme celui de sa chambre avec Pauline. »

Pierre Drieu la Rochelle a ce talent de pouvoir plonger son lecteur dans la France de l'entre deux guerres. De la fin du premier conflit mondial aux affrontements de la guerre d'Espagne, Drieu la Rochelle sait peindre une société dans ses moindres composantes sociales, intellectuelles et culturelles. On peut d'ailleurs faire correspondre le découpage du récit et des "moments d'histoire"
1939 roman