Brouage Aunis et Saintonge en images - photographies Francois Poulet-Mathis
page precedente     retour menu     actualiser     rechercher
peinture / litterature / musique classique - autres / cinema / photographie / architecture / sculpture / mode / / lieux / histoire / documentation / textes /
roman / policier / historique / recit / essai / aventure / jeunesse / poesie / theatre / rire / epopee / la Bible /

◀◀       aleatoire     ►► 
page unique / kaleidoscope / liste
NURY & VALLLEE - il etait une fois en france

NURY & VALLLEE - il etait une fois en france

Il Etait Une Fois en France conte l'histoire de Joseph Joanovici, juif roumain devenu l'homme le plus riche de France pendant l'occupation. Ferrailleur, collabo, résistant, il fut pour certain un criminel, pour d'autres un héros. C'est le cheminement de ce personnage ambigu baptisé le Roi de Paris, par ceux qui ont croisé sa route, que relate avec justesse cette saga au thème délicat. Monsieur Joseph se confie sur son lit de mort aux côtés de Lucie Fer, celle qui fut sa plus fidèle compagne. Intelligence avec l'ennemi, corruption de fonctionnaires, contrebande, enrichissement personnel et même meurtre seront reprochés à la Libération à celui qui possédait pendant l'occupation un appartement en plein co eur de la préfecture de police. Portant fièrement la rosette de la résistance, Joseph reçoit les plus huppés du Tout-Paris, alors que de sombres nuages annoncent la fin de son règne.
roman
Saul O HARA - le noir te va si bien

Saul O HARA - le noir te va si bien

John et Lucie sont des prédateurs : chacun de son côté s'est marié de nombreuses fois, et tous les richissimes conjoints sont rapidement décédés. L'inspecteur Campbell, de Scotland Yard, las de courir après eux sans pouvoir obtenir la moindre preuve de culpabilité, s'est arrangé pour les réunir dans le manoir appartenant à la sœur de Lucie. En les présentant l'un à l'autre, il espère les faire convoler en justes noces. La police espère ainsi assister au massacre et ramasser ce qui en restera...
Le noir te va si bien (Risky Marriage) est une comédie policière anglo-saxonne de Saul O'Hara, écrite en 1959. L'adaptation française de Jean Marsan a été créée en 1972 au théâtre Antoine par Maria Pacôme, Jean le Poulain et Odette Laure, et diffusée pour la première fois le 26 décembre 1975 sur TF1 dans le cadre d'Au théâtre ce soir.
1959 theatre
Sofi OKSANEN - Purge

Sofi OKSANEN - Purge

Prix du Livre Europeen 2010
Prix Femina Etranger 2011

C'est un livre venu du Nord. Un ouvrage à propos duquel les critiques semblent unanimes : "Si l'on devait n'en lire qu'un cette année, ce serait celui-là." Ironie de la situation, ce roman s'appelle Purge. Mais il paraît qu'en finnois, la langue de l'auteur, ce mot n'a aucunement le sens - d'ailleurs vieilli - de punition. "Puhdistus, c'est tout ce qui est lié à l'action de nettoyer, explique Sofi Oksanen. Nettoyer, laver, épurer, désinfecter... mais aussi purifier ethniquement, purger au sens de Staline..."
Best-seller dans les pays nordiques, Purge est en effet une potion décapante préparée par une ensorceleuse de 33 ans qui frappe d'abord par son allure.

Mi-divinité gothique, mi-fée Carabosse, Sofi Oksanen a la bouche fardée de mauve, les mains peintes au henné et la tête encadrée d'immenses dread-locks roses et noires dégringolant jusque sur ses reins. Née à Jyväskylä, à 270 km au nord d'Helsinki, d'une mère estonienne et d'un père finlandais, elle a d'abord étudié la littérature puis la dramaturgie, avant de s'essayer à l'écriture. "Aussi curieux que cela puisse paraître, mon premier livre, Les Vaches de Staline, combinait boulimie et histoire soviétique, explique-t-elle. Dans le deuxième, Baby Jane, je me suis intéressée aux attaques de panique et aux désarrois de la "génération Prozac". Ce qui m'attire avant tout, ce sont les destins bâillonnés, les personnages muets, les histoires tues. S'approcher du non-dit et tenter de l'articuler, n'est-ce pas l'essence même de l'écriture ?"

Du dégoût silencieux, de l'expiation rageuse, on en trouve à chaque page de Purge (qui vient de recevoir le Prix du roman Fnac). Or, tout l'art de Sofi Oksanen consiste à s'en approcher lentement afin que ses deux protagonistes, Zara et Aliide, finissent par s'avouer à elles-mêmes les violences dont elles ont été victimes et qui ont fait de leur corps un objet de honte à vie.

(Le Monde des Livres)
2010 roman
Piere Mac ORLAN - le Chant de l'equipage

Piere Mac ORLAN - le Chant de l'equipage

Quand je parcours ces lambeaux d'histoire, je ne puis secouer mon accablement
Autrefois comme aujourd'hui, que de soupirs à la vue de tous ces champs d'épis courbés
Plus que jamais, le prince des hommes doit observer le sage précepte : "Accroche-toi au tronc du murier"

La confrontation, pleine de sens et de saveur, de l'aventurier passif, Joseph Krühl, qui se contente de rêver aux pirates, et de l'aventurier actif, Simon Eliasar, occupé de chasse au trésor.
Tous deux pourtant s'embarquent ensemble et leur destin s'accomplira sur une île. Etonnant adieu au romantisme et au pittoresque, ce récit ingénieux contient toute la poésie de l'aventure. " J'ai bien souvent relu Le chant de l'équipage et, à chaque fois, m'enchantent la grande peur d'Eliasar, les cravates d'Heresa, les cuites de Bébé-Salé, l'odyssée de l'Ange-du-Nord " (Raymond Queneau).
1918 roman historique
Erik ORSENNA - L exposition coloniale

Erik ORSENNA - L exposition coloniale

Prix Goncourt 1988

Louis veut être administrateur colonial. Enfin, c'est plutôt le désir de Marguerite, sa mère... Toujours est-il qu'au moment de partir, 'l' ailleurs' ne lui semble plus du tout exotique mais terrifiant... Les pays lointains tant convoités deviennent soudain effrayants et Louis refuse de partir... C'est à son fils Gabriel qu'il incombera d'incarner le rêve de sa grand-mère. 'L' exposition coloniale', c'est l'histoire de France du début du 20e siècle vue par le petit bout de la lorgnette. L'histoire d'un héros ingénieur, passionné de caoutchouc, d'hévéas et de pneumatiques.


1988 roman
George ORWELL - 1984

George ORWELL - 1984

1984 (Nineteen Eighty-Four) est le plus célèbre roman de George Orwell, publié en 1949.
1984 est communément considéré comme une référence du roman d'anticipation, de la dystopie, voire de la science-fiction en général. La principale figure du roman, Big Brother, est devenue une figure métaphorique du régime policier et totalitaire, ainsi que de la réduction des libertés. En 2005, le magazine Time a d'ailleurs classé 1984 dans sa liste des 100 meilleurs romans et nouvelles de langue anglaise de 1923 à nos jours, liste où se trouve La Ferme des animaux, autre fameux roman d'Orwell1.
Il décrit une Grande-Bretagne postérieure d'une trentaine d'années à une guerre nucléaire entre l'Est et l'Ouest censée avoir eu lieu dans les années 1950, où s'est instauré un régime de type totalitaire fortement inspiré à la fois du stalinisme et de certains éléments du nazisme. La liberté d'expression en tant que telle n’existe plus. Toutes les pensées sont minutieusement surveillées, et d’immenses affiches trônent dans les rues, indiquant à tous que « Big Brother vous regarde » (Big Brother is watching you).
1984 science fiction
Blaise PASCAL - Pensées

Blaise PASCAL - Pensées

"Le silence des espaces infinis m'effraie ..."

Les 'Pensées' de Blaise Pascal constituent un ouvrage aussi ludique qu'incontournable. L'auteur nous livre ses réflexions, toutes plus pertinentes les unes que les autres, et c'est finalement une véritable intelligence de la vie qui se dégage de cette oeuvre classique à l'actualité éternelle.
1650 essai philosophique
John Dos PASSOS - Manhattan Transfer

John Dos PASSOS - Manhattan Transfer

Manhattan Transfer est un magnifique livre sur New York, métropole en pleine mutation suite au traité d'expansion signé par le maire de New York, ville dans laquelle Dos Passos nous fait découvrir la vie , les histoires, l'espoir et le désespoir d'une multitude de personnages que le destin va faire se rencontrer, se croiser dans une grande fresque humaniste mais très réaliste. La description de la ville est très précise, poétique et remplit le livre d'une présence incontournable, étouffante. Les nombreux personnages, de classes sociales différentes (riche famille, artistes, migrants, avocats, hommes d'affaires, ouvriers) sont comme obnubilés, hypnotisés par la volonté de réussir, d'arriver, de faire leur trou dans cette ville où misère et opulence se côtoient, dans le même espoir d'être New Yorkais. La seule issue pour échapper à cette situation sera la fuite.
1926 roman
Boris PASTERNAK - le Docteur Jivago

Boris PASTERNAK - le Docteur Jivago

Unique roman du grand poète russe Boris Pasternak (1890-1960), Le Docteur Jivago, commencé en 1945, est le bilan romanesque d'une vie de poète. Ayant débuté dès 1913 au sein du mouvement futuriste, révélé en 1922 par le recueil lyrique Ma Sœur la vie, écrit en 1917, et marqué par l'euphorie de l'été historique de la révolution, Pasternak est célébré en 1934, malgré les réserves de la critique communiste orthodoxe, comme le plus grand poète soviétique depuis la mort de Maïakovski (1893-1930). Mais il tombe en disgrâce en 1936 pour ses positions non conformistes.

Achevé en 1955, au cours de la période du dégel qui suivit la mort de Staline, Le Docteur Jivago fut proposé sans succès aux éditeurs soviétiques. La résolution de le confier, sans attendre une décision qui ne pouvait être que négative, à un éditeur étranger (l'Italien Feltrinelli), qui en assurerait la diffusion mondiale, représenta pour Pasternak l'acceptation délibérée du martyre. Ce geste brisa en effet un tabou, et mit fin au mythe stalinien d'une soumission spontanée des écrivains à l'autorité du parti. Consécutive à ce coup d'éclat, et au succès mondial d'une œuvre hérétique, l'attribution à Pasternak du prix Nobel de littérature 1958 devait servir de prétexte au déclenchement d'une violente campagne orchestrée par le comité central du parti et l'Union des écrivains soviétiques, qui allait faire du poète un paria, contraint à refuser le prix et à implorer la grâce du pouvoir pour éviter l'exil.
1957 roman
Cesare PAVESE - Le Bel Ete

Cesare PAVESE - Le Bel Ete

La jeunesse est ce qui relie les trois nouvelles du recueil intitulé Le bel été. Observés à ce moment où ils découvrent la vie avec stupeur, les personnages de Pavese traversent une saison dans un état d’acuité poussé à son plus beau, éprouvent désir et attente dans l’idée qu’ils vivent quelque chose d’irrémédiable. Particulièrement dans la nouvelle éponyme, la première de ce triptyque.
Telle est l’histoire de Ginia, jeune modiste de seize ans qui erre dans le Turin des années 40. Insouciante, elle ne vit que pour les fêtes, oublie de dormir car c’est voler du temps à l’allégresse, part en goguette avec son amie Amelia, qui du haut de ses dix-huit ans lui paraît tellement femme, elle qui, contrairement à Ginia, fume, connaît le sexe, dont il est précisé qu’elle a une voix rauque. (Une femme avec une telle voix a hanté le romancier : Tina). La fascinante Amelia devient le personnage modèle de la jeune fille, mais aussi son contre-exemple, en vertu de la loi d’attraction qui se tourne en répulsion.

Pavese aime mêler l’art, la jeunesse et l’érotisme. Pour lui, l’art n’est qu’un simulacre du monde sexuel. Le romancier est au plus proche de ses héroïnes qu’il fait poser nues et qui pourtant, dans leur vie, ne restent pas en place, brûlent la chandelle par les deux bouts, rêvent d’un bonheur qu’elles entrevoient mais qui ne serait qu’un unique été, qui ne reviendrait jamais. La grâce absolue.
S. H.
1949 roman