Brouage Aunis et Saintonge en images - photographies Francois Poulet-Mathis
page precedente     retour menu     actualiser     rechercher
peinture / litterature / musique classique / autres / cinema / photographie / architecture / sculpture / mode / / lieux / histoire / documentation / textes /
ancien / tradition / slave / renaissance / baroque / classique / romantique / moderne / contemp.
ballet / oratorio / cantate / motet / messe / opera / com.musicale / spectacle
sop / haute-contre / tenor / choeur / clavier / piano / cordes / violoncelle / orgue / flute / harpe /

◀◀     aleatoire     ►► 
page unique / kaleidoscope / liste
Olovier MESSIAEN - Quatuor pour la fin du temps (extrai)

Olovier MESSIAEN - Quatuor pour la fin du temps (extrai)

Le Quatuor pour la fin du Temps a été inspiré par une citation de l'Apocalypse de St Jean.
Il a été écrit en détention au Stalag VIII-A, à Görlitz en 1940, endroit où étaient détenus Messiaen et Étienne Pasquier depuis le 20 juin 1940. Il y fut présenté pour la première fois le 15 janvier 1941 par Étienne Pasquier (co-fondateur par la suite, avec ses deux frères, du célèbre Trio Pasquier) au violoncelle, Jean le Boulaire au violon, Henri Akoka à la clarinette et Olivier Messiaen lui-même au piano.
Le Quatuor pour la fin du Temps est une œuvre musicale en huit mouvements d'Olivier Messiaen écrite pour violon, violoncelle, clarinette et piano. Cependant, les quatre instruments ne jouent ensemble tout un mouvement que dans deux mouvements.

contemporain quatuor a cordes www.youtube.com/embed/UeSVu1zbF94
Henri DUTILLEUX - Ainsi la nuit (Quatuor Rosamonde)

Henri DUTILLEUX - Ainsi la nuit (Quatuor Rosamonde)

le quatuor Ainsi laNuit, écrit en 1976 pour les Juilliard, a connu un succès immédiat et durable car depuis cette date il a été enregistré plus de 25 fois au disque. Tout en s'inscrivant dans une certaine tradition française (l'héritage debussyste étant revendiqué sans ambages par Dutilleux lui-même), c'est une oeuvre très personnelle. Mystère, poésie, profondeur, clarté: on est bien en peine d'arriver à exprimer avec de simples mots les émotions subtiles et profondes que ce quatuor suscite en nous.

Henri Dutilleux: Ainsi la nuit (documentaire de Vincent Bataillon)
Ce film d'une heure à peine invite a penetrer dans l'univers de Dutilleux, dont il faut écouter la musique bien plus d'une fois pour l'apprécier vraiment. C'est aussi un témoignage très émouvant de la relation du compositeur et des interprètes.
1976 contemporain quatuor a cordes www.youtube.com/embed/52h0ksjQdzg
L.V. BEETHOVEN - Quatuor a cordes n14 op 131 - 06 - adagio

L.V. BEETHOVEN - Quatuor a cordes n14 op 131 - 06 - adagio

Cet oeuvre achevée en octobre 1826 est l'avant dernier quatuor du compositeur. Il est considéré comme l'un des plus beaux. L'œuvre est continue, les mouvements s'enchaînent directement l'un après l'autre. Le troisième comme le sixième mouvement sont de courtes introductions aux mouvements qui suivent.
Le grand monument de la musique de chambre de Beethoven est formé par les 16 quatuors à cordes. C’est sans doute pour cette formation que Beethoven a confié ses plus profondes inspirations. Le quatuor à cordes a été popularisé par Boccherini, Haydn puis Mozart, mais c’est Beethoven qui a le premier utilisé au maximum les possibilités de cette formation. Les six derniers quatuors et la « Grande Fugue » en particulier, constituent le sommet insurpassé du genre. Depuis Beethoven, le quatuor à cordes n’a cessé d’être un passage obligé des compositeurs et un des plus hauts sommets fut sans doute atteint par Schubert. C’est néanmoins dans les quatuors de Bartók que l’on trouve l’influence la plus profonde mais aussi la plus assimilée des quatuors de Beethoven ; on peut alors parler d’une lignée « Haydn-Beethoven-Bartók » — trois compositeurs partageant à bien des égards une même conception de la forme, du motif et de son usage, et tout particulièrement dans ce genre précis.
1826 classique cordes www.youtube.com/embed/yXm1W6t-qqk
bach - concerto brandebourgeois n3 - allegro - karl richter

bach - concerto brandebourgeois n3 - allegro - karl richter

Dans ce concerto, les cordes sont divisées en trois groupes qui dialoguent, un dialogue assez sobre dans le premier mouvement plus majestueux, et plus enlevé dans le troisième.
Les concertos brandebourgeois sont un ensemble de six concertos de Johann Sebastian Bach (BWV 1046 à 1051), qui comptent parmi les plus renommés qu'il ait composés.
Le qualificatif de brandebourgeois est dû à Philipp Spitta qui, suivant l'usage germanique, fait référence au dédicataire, le margrave Christian Ludwig de Brandebourg.
classique orch cordes www.youtube.com/embed/hZ9qWpa2rIg