Brouage Aunis et Saintonge en images - photographies Francois Poulet-Mathis
page precedente     retour menu     actualiser     rechercher
peinture / litterature / musique classique / autres / cinema / photographie / architecture / sculpture / mode / / lieux / histoire / documentation / textes /
ancien / tradition / slave / renaissance / baroque / classique / romantique / moderne / contemp.
ballet / oratorio / cantate / motet / messe / opera / com.musicale / spectacle
sop / haute-contre / tenor / choeur / clavier / piano / cordes / violoncelle / orgue / flute / harpe /

◀◀     aleatoire     ►► 
page unique / kaleidoscope / liste
Henry DUMONT - O quam tu pulchra es (motet)

Henry DUMONT - O quam tu pulchra es (motet)

O quam tu pulchra es, amica mea, columba mea, formosa mea.
Occuli tui columbarum, capilli tui sicut greges caprarum et dentes tui sicut greges tonsarum.
Veni de Libano, veni, amica mea, columba mea, formosa mea.
Veni, veni coronaberis.
Surge, propera, surge, sponsa mea, surge, dilecta mea,
surge, immaculate mea, veni, quia amore langueo, amore langueo.

Que tu es belle, mon amie, que tu es belle!
Tes yeux sont des colombes, Tes cheveux sont comme un troupeau de chèvres, Tes dents sont comme un troupeau de brebis tondues,
Viens avec moi du Liban, ma fiancée, Viens avec moi du Liban!
Tu me ravis le coeur, ma soeur, ma fiancée, Tu me ravis le coeur.
Que de charmes dans ton amour, ma soeur, ma fiancée!
Tes lèvres distillent le miel, ma fiancée; Il y a sous ta langue du miel et du lait.

Cantique de Salomon, Cantique des Cantiques

Ses grands motets annoncent ceux de Versailles. Des effets italiens sont introduits comme les vocalises et les échos. Le genre oratorio est aussi esquissé avec des motets en dialogue. Le style récitatif aussi. Quant à l'usage de la basse continue, s'il n'en est pas l'initiateur en France, il est le premier à publier une partie séparée de basse continue dans des motets, ce qui contribuera à en répandre l'usage.
Henry de Thier, dit Henry Du Mont, compositeur de musique baroque est nommé en 1663 maître de la Chapelle Royale et obtient la charge de sous-maître de la musique du Roy en compagnie de Pierre Robert. Il cumule ensuite les titres à la cour : compositeur de la musique de la chapelle en 1672, maître de la musique de la Reine en 1673.
musique, france, classique religieux,
baroque motet soprano musique/@classique@/dumont - Motet A 2 Voix Quam Pulcra Est.mp3

Warning: getimagesize(../data/musique/@selection/bach - motet 227 jesu meine freude.jpg) [function.getimagesize]: failed to open stream: No such file or directory in /public_html/brouage/e-doc3.php on line 362
Henry DUMONT - O quam tu pulchra es (motet)

Jean-Sebastien BACH - motet - Jesu meine freude

O quam tu pulchra es, amica mea, columba mea, formosa mea.
Occuli tui columbarum, capilli tui sicut greges caprarum et dentes tui sicut greges tonsarum.
Veni de Libano, veni, amica mea, columba mea, formosa mea.
Veni, veni coronaberis.
Surge, propera, surge, sponsa mea, surge, dilecta mea,
surge, immaculate mea, veni, quia amore langueo, amore langueo.

Que tu es belle, mon amie, que tu es belle!
Tes yeux sont des colombes, Tes cheveux sont comme un troupeau de chèvres, Tes dents sont comme un troupeau de brebis tondues,
Viens avec moi du Liban, ma fiancée, Viens avec moi du Liban!
Tu me ravis le coeur, ma soeur, ma fiancée, Tu me ravis le coeur.
Que de charmes dans ton amour, ma soeur, ma fiancée!
Tes lèvres distillent le miel, ma fiancée; Il y a sous ta langue du miel et du lait.

Cantique de Salomon, Cantique des Cantiques

Ses grands motets annoncent ceux de Versailles. Des effets italiens sont introduits comme les vocalises et les échos. Le genre oratorio est aussi esquissé avec des motets en dialogue. Le style récitatif aussi. Quant à l'usage de la basse continue, s'il n'en est pas l'initiateur en France, il est le premier à publier une partie séparée de basse continue dans des motets, ce qui contribuera à en répandre l'usage.
Henry de Thier, dit Henry Du Mont, compositeur de musique baroque est nommé en 1663 maître de la Chapelle Royale et obtient la charge de sous-maître de la musique du Roy en compagnie de Pierre Robert. Il cumule ensuite les titres à la cour : compositeur de la musique de la chapelle en 1672, maître de la musique de la Reine en 1673.
musique, france, classique religieux,
1725 classique motet choeur www.youtube.com/embed/a4SKrGYMp7A

Warning: getimagesize(../data/musique/@selection/allegri - miserere.jpg) [function.getimagesize]: failed to open stream: No such file or directory in /public_html/brouage/e-doc3.php on line 362
Henry DUMONT - O quam tu pulchra es (motet)

Gregorio ALLEGRI - Miserere

O quam tu pulchra es, amica mea, columba mea, formosa mea.
Occuli tui columbarum, capilli tui sicut greges caprarum et dentes tui sicut greges tonsarum.
Veni de Libano, veni, amica mea, columba mea, formosa mea.
Veni, veni coronaberis.
Surge, propera, surge, sponsa mea, surge, dilecta mea,
surge, immaculate mea, veni, quia amore langueo, amore langueo.

Que tu es belle, mon amie, que tu es belle!
Tes yeux sont des colombes, Tes cheveux sont comme un troupeau de chèvres, Tes dents sont comme un troupeau de brebis tondues,
Viens avec moi du Liban, ma fiancée, Viens avec moi du Liban!
Tu me ravis le coeur, ma soeur, ma fiancée, Tu me ravis le coeur.
Que de charmes dans ton amour, ma soeur, ma fiancée!
Tes lèvres distillent le miel, ma fiancée; Il y a sous ta langue du miel et du lait.

Cantique de Salomon, Cantique des Cantiques

Ses grands motets annoncent ceux de Versailles. Des effets italiens sont introduits comme les vocalises et les échos. Le genre oratorio est aussi esquissé avec des motets en dialogue. Le style récitatif aussi. Quant à l'usage de la basse continue, s'il n'en est pas l'initiateur en France, il est le premier à publier une partie séparée de basse continue dans des motets, ce qui contribuera à en répandre l'usage.
Henry de Thier, dit Henry Du Mont, compositeur de musique baroque est nommé en 1663 maître de la Chapelle Royale et obtient la charge de sous-maître de la musique du Roy en compagnie de Pierre Robert. Il cumule ensuite les titres à la cour : compositeur de la musique de la chapelle en 1672, maître de la musique de la Reine en 1673.
musique, france, classique religieux,
1638 ancien renaissance motet soprano www.youtube.com/embed/IA88AS6Wy_4