Brouage Aunis et Saintonge en images - photographies Francois Poulet-Mathis
page precedente     retour menu     actualiser     rechercher
peinture / litterature / musique classique / autres / cinema / photographie / architecture / sculpture / mode / / lieux / histoire / documentation / textes /
ancien / tradition / slave / renaissance / baroque / classique / romantique / moderne / contemp.
ballet / oratorio / cantate / motet / messe / opera / com.musicale / spectacle
sop / haute-contre / tenor / choeur / clavier / piano / cordes / violoncelle / orgue / flute / harpe /

◀◀       aleatoire     ►► 
page unique / kaleidoscope / liste
G.F. HAENDEL - Amadigi - Pena tirana

G.F. HAENDEL - Amadigi - Pena tirana

Le héros, Amadigi, vit avec la princesse Oriana un amour partagé. Mais cette double inclination est fort mal vue par deux jaloux qui entendent bien contrarier cette idylle. Avant que les amants ne puissent s’abandonner à la félicité d’un amour sans nuages au son d’une pastorale, ils traverseront une série d’épreuves auxquelles démons et furies ne sont pas étrangers et dont ils triompheront.
Le récit trouve son origine dans Amadís de Gaula (Amadis de Gaule), roman de chevalerie espagnol publié en 1508.
classique baroque www.youtube.com/embed/lvhBrNpBwzU
G.F. HAENDEL - l'Allegro - Join with thee (opera choeur)

G.F. HAENDEL - l'Allegro - Join with thee (opera choeur)

L'Allegro, il Penseroso ed il Moderato est une ode pastorale composée durant l'hiver 1740 par Georg Friedrich Haendel.
Sa première production eut lieu le 27 février 1740 au Theater in Lincoln's Inn Fields à Londres.
Pendant l'hiver 1740, Londres connut le froid le plus terrible de son histoire ; la Tamise fut complètement gelée pendant plusieurs semaines, et les théâtres durent fermer leurs portes quelque temps. Pour Haendel ce fut une période de crise : c'en était fini de ses grandes années de compositeur d'opéras, – rôle qu'il exerça dès son arrivée à Londres en 1710 – alors que ses plus beaux oratorios feraient leur apparition bien plus tard. Malgré tout, en l'espace de 17 jours, il créa son œuvre la plus prodigieusement inventive, la plus diversifiée et la plus typiquement anglaise malgré son titre italien, L'Allegro, il Penseroso* ed il Moderato. On en donna cinq représentations au Theater in Lincoln's Inn Fields, et le public y fut attiré avec la promesse d'y trouver un peu de chaleur …

Cette œuvre - unique dans les productions de Haendel - n'est ni un oratorio, ni un opéra, mais plutôt une grande ode pastorale très proche dans sa forme d'Alexander's Feast, de Dryden, ou encore de l'Ode pour la Sainte-Cécile, plus courte. L'œuvre s'appuie sur deux poèmes allégoriques et complémentaires de John Milton, L'Allegro, et Il Penseroso, réarrangés avec finesse par le librettiste de confiance de Haendel, Charles Jennens, avec l'aide du philosophe et ami de Haendel, James Harris, qui suggéra d'entrelacer les poèmes afin de créer un débat imaginaire entre les deux personnages allégoriques.

L'Allegro ed il Penseroso, littéralement l'Homme Gai et l'Homme Méditatif, sont les deux pôles de l'esprit humain : l'homme, tel un pendule, oscille d'un côté à l'autre. Bien que les deux caractères soient personnifiés et chantent en aria et en récitatif, ils ne sont pas définis, car ils oscillent entre le soprano, le ténor, et la basse, et ceci afin de clairement marquer les différentes personnifications de l'esprit. Le point essentiel de la troisième partie est de proposer une certaine réconciliation, rationnelle et caractéristique du xviiie siècle anglais, en joignant modérément (Il Moderato) ces deux extrêmes …

N. B. Le terme italien correct serait «Pensieroso», comme l'écrivit d'ailleurs Friedrich Chrysander pour son édition de référence «Georg Friedrich Händels Werke», volume 6, Leipzig: Deutsche Händelgesellschaft, 1859.

1740 baroque oratorio choeur www.youtube.com/embed/MLWRwHeosHM
G.F. HAENDEL - Concerto pour orgue opus 7 n1 - largo

G.F. HAENDEL - Concerto pour orgue opus 7 n1 - largo

Le concerto pour orgue est un genre musical consistant à associer un orgue en tant qu'instrument soliste avec un orchestre jouant le rôle d'accompagnateur.
L'orgue en concerto est traité à la manière d'un clavecin et la partie d'orgue n'est accompagnée que par un orchestre modeste pouvant se réduire au quatuor (orchestre de chambre).
Pratiquement oublié durant la période classique, il revient au xixe siècle par la grande porte, pour rivaliser avec le grand orchestre symphonique grâce à Saint-Saëns ou Guilmant. Le Concerto pour orgue, cordes et timbales de Poulenc est l'un des plus célèbres et des plus joués.
baroque cto orgue www.youtube.com/embed/QDMX-PZYEMQ
G.F. HAENDEL - Allelluia (Le Messie)

G.F. HAENDEL - Allelluia (Le Messie)

Alléluia (« gloire à Dieu ») est, dans la liturgie juive, reprise par les chrétiens, un mot exprimant l'allégresse des fidèles, utilisé lors de prières ou à la fin de psaumes, spécialement pendant les fêtes pascales. Le mot « Alléluia » ou « Hallelujah », signifie littéralement « louer Yah » (du tétragramme: YHWH).
Le Messie (Messiah, HWV 56) est un oratorio composé en 1741 par Georg Friedrich Haendel, désormais considéré comme le chef-d'œuvre du genre oratorio.
Le texte réfère principalement à la résurrection du Messie et à la rédemption qu'elle opère : l'œuvre fut écrite pour le temps de Pâques et jouée pour la première fois lors de cette fête.
baroque oratorio choeur www.youtube.com/embed/C3TUWU_yg4s
G.F. HAENDEL - Rinaldo - lascia chio pianga (sop: hayley westenra)

G.F. HAENDEL - Rinaldo - lascia chio pianga (sop: hayley westenra)

Lascia ch'io pianga
mia cruda sorte,
E che sospiri la liberta
E che sospiri,
e che sospiri la liberta
Lascia ch'io pianga
mia cruda sorte,
E che sospiri la liberta

Lascia ch'io pianga : l'air d'Almirena à l'acte II est l'un des plus beaux écrits par Haendel. La déploration évite tout sentimentalisme et confère à l'attitude d'Almirena une admirable dignité.
Le sujet, qui a pour source la Jérusalem délivrée du Tasse et évoque les amours d'Armide, a été choisi par Aaron Hill, directeur du Queen's Theatre. Haendel compose la musique en deux semaines en utilisant de nombreuses reprises, le compositeur recyclant des airs de ses propres cantates, voire empruntés à ses collègues italiens.
l'aria Lascia ch'io pianga est une reprise d'une œuvre antérieure, Lascia la spina tirée de l'oratorio Il Trionfo del Tiempo écrit en 1707.
baroque oratorio vocal haute-contre www.youtube.com/embed/WuSiuMuBLhM
G.F. HAENDEL - Rinaldo - lascia chio pianga (philippe jaroussky)

G.F. HAENDEL - Rinaldo - lascia chio pianga (philippe jaroussky)

l'air d'Almirena à l'acte II est l'un des plus beaux écrits par Haendel. La déploration évite tout sentimentalisme et confère à l'attitude d'Almirena une admirable dignité.
Le sujet a pour source la Jérusalem délivrée du Tasse et évoque les amours d'Armide, l'aria Lascia ch'io pianga est une reprise d'une œuvre antérieure, Lascia la spina tirée de l'oratorio Il Trionfo del Tiempo écrit en 1707. L'opéra est conforme au style d'opera seria à grand renfort de machinerie et d'effets visuels spectaculaires associant guerre et magie.
baroque opera haute-contre www.youtube.com/embed/TpZ5MskYq7A
Joseph HAYDN - les 7 dernieres paroles du christ

Joseph HAYDN - les 7 dernieres paroles du christ

Introduction. Maestoso ed adagio en ré mineur à 4/4
Vater, vergib ihnen (Père, pardonne-leur). Largo en si bémol majeur à 3/4
Fürwahr, ich sag' es dir (En vérité, je te le dis). Grave e cantabile en ut mineur à 2/2
Frau, hier siehe deinen Sohn (Femme, voici ton fils). Grave en mi majeur à 2/2
Mein Gott, mein Gott, warum hast du mich verlassen ? (Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'as-tu abandonné ?). Largo en fa mineur à 3/4
Jesus rufet : Ach, mich dürstet ! (Jésus dit : j'ai soif !). Adagio en la majeur à 2/2
Es ist vollbracht (Tout est accompli). Lento en sol mineur à 2/2
Vater, in deine Hände empfehle ich meinen Geist (Père, entre tes mains je remets mon esprit). Largo en mi bémol majeur à 3/4
Terremoto (Tremblement de terre). Presto e contutta la forza en ut mineur à 3/4

illustr:
bellini - Dead Christ Supported by Two Angels. 1480-1485. Tempera on poplar panel. 83 x 68 cm. Staatliche Museen, Berlin, Germany.
www.youtube.com/embed/-cPchmU-pB4
Johann Nepomuk HUMMEL - concerto pour piano n4 Op 110

Johann Nepomuk HUMMEL - concerto pour piano n4 Op 110


www.youtube.com/embed/hoqY60qAWOs
Johann Nepomuk HUMMEL - concerto pour piano n5 Op 113

Johann Nepomuk HUMMEL - concerto pour piano n5 Op 113


www.youtube.com/embed/t3zCpg0Gxjw
Dmitri CHOSTAKOVITCH - Suite pour orchestre de jazz n° 2 - valse 2

Dmitri CHOSTAKOVITCH - Suite pour orchestre de jazz n° 2 - valse 2

Cette seconde suite pour orchestre de jazz par Chostakovitch est une commande de l'Orchestre d'État. La première fut donnée à Leningrad en 1938. La partition fut perdue durant la seconde guerre mondiale mais une réduction pour piano fut redécouverte par Manashir Yakubov en 1999. Trois mouvements de la suite furent reconstitués et orchestrés par Gerard McBurney. La création eut lieu en 2000 lors du concert promenade de Londres.
La valse a servit de musique à des publicités pour les assurances CNP.
Elle est utilisée au début du film Eyes Wide Shut de Stanley Kubrick
jazz www.youtube.com/embed/ZYpeoQ6g7yY