Brouage Aunis et Saintonge en images - photographies Francois Poulet-Mathis
page precedente     retour menu     actualiser     rechercher
peinture / litterature / musique classique - autres / cinema / photographie / architecture / sculpture / mode / / lieux / histoire / documentation / textes /
fresques / icones / trecento / quattrocento / renaissance / classique / romantique / academisme / raphaelisme / impressionisme / pointillisme / fauvisme / nabis / naifs / expressionisme / surrealisme / cubisme /art nouveau / orientalisme / itinerants / symbolisme / fantastique / moderne / abstrait / pop-art / underground /

◀◀     aleatoire     ►► 
page unique / kaleidoscope / liste

Warning: getimagesize(../data/peinture/@selection2/roublev.jpg) [function.getimagesize]: failed to open stream: No such file or directory in /public_html/brouage/e-doc3.php on line 362

Andrei ROUBLEV - Trinite (icone)


1430 icones
art slave - Icone de Saint George terrassant le dragon (ecole de Novgorod)

art slave - Icone de Saint George terrassant le dragon (ecole de Novgorod)

Georges de Lydda (vers 275/280 à Lydda (aujourd'hui Lod en Palestine)- 23 avril 303), saint Georges pour les chrétiens, est un martyr du 4e siècle, saint patron de la chevalerie de toute la chrétienté (ordre du Temple, ordre Teutonique, ordre de la Jarretière, ordre de Saint-Michel et Saint-Georges ...), il est principalement représenté en chevalier qui terrasse un dragon : allégorie de la victoire de la foi chrétienne sur le Démon (du bien sur le mal).
Son nom vient de Georgos (« qui cultive la terre », en grec). Il est honoré le 23 avril, le 3 novembre (translation des reliques et dédicace de l'église de Lydda (Israël), au ive siècle) et le 23 novembre en Géorgie.

Après, comme avant l'invasion mongole, Novgorod et les autres écoles russes continuent à puiser à la source de l'art byzantin
1470 icone