Brouage Aunis et Saintonge en images - photographies Francois Poulet-Mathis
page precedente     retour menu     actualiser     rechercher
peinture / litterature / musique classique - autres / cinema / photographie / architecture / sculpture / mode / / lieux / histoire / documentation / textes /
fresques / icones / trecento / quattrocento / renaissance / classique / romantique / academisme / raphaelisme / impressionisme / pointillisme / fauvisme / nabis / naifs / expressionisme / surrealisme / cubisme /art nouveau / orientalisme / itinerants / symbolisme / fantastique / moderne / abstrait / pop-art / underground /

◀◀       aleatoire     ►► 
page unique / kaleidoscope / liste
Francisco GOYA - le parasol

Francisco GOYA - le parasol

Dans ses tableaux, Goya peint souvent à la mode française. La femme est assise sur le sol, habillée dans le style français, un petit chien blotti dans son giron. Le jeune homme tient le parasol (parapluie) afin d'ombrager le visage de la femme. Il est habillé dans le style soi-disant majo, ce qui signifie qu'il est habillé comme une pauvre personne pour la période de temps.
1777
Jean-Honoré FRAGONARD - le verrou

Jean-Honoré FRAGONARD - le verrou

Le Verrou, aussi appelé Le Viol, est une scène galante peinte par Jean-Honoré Fragonard entre 1774 et 1778, selon les sources. Il s'agit de l'un des tableaux les plus célèbres du peintre, véritable référence de la peinture du xviiie siècle. L'interprétation commune suggère que la scène représente deux amants enlacés dans une chambre à coucher, l'homme poussant le verrou de la porte.
La toile est conservée au musée du Louvre, au département des Peintures, dans la section consacrée à la peinture française du xviiie siècle, au deuxième étage de l'aile Sully. Elle y côtoie quelques-uns des plus grands chefs-d'œuvre picturaux de la même époque, selon un parcours organisé chronologiquement.
Cette peinture, véritable symbole de l'esprit libertin du xviiie siècle, reflète l'état d'esprit adopté par les peintres de l'époque, notamment celui de François Boucher, l'un des maîtres de Fragonard et grand représentant de la peinture rococo.
1775
ROSLIN - la Dame au voile

ROSLIN - la Dame au voile

La Dame à la voile est le plus connu des tableaux d'Alexandre Roslin; Le modèle est son épouse. Elle était un peintre pastel et son nom était Marie-Suzanne Giroust. Elle est vêtue à la manière des femmes de Bologne en Italie. Une partie de la fascination de ce portrait est le regard du modèle, en partie secrète et cachée derrière son voile.
1768 portrait
Joseph WRIGHT of Derby - experience avec une pompe à air

Joseph WRIGHT of Derby - experience avec une pompe à air

Joseph Wright of Derby deceit une experience du physicien Roger Boyle.
Roger Boyle est à l'origine de la machine. Il s'agit d'une pompe à air. L'expérience consiste à vérifier les effets de la création du vide avec une pompe pneumatique et une cloche de verre. cette expérience prévoit deux variantes : on pouvait choisir d’insérer un petit animal ou une vessie pleine d'air. La version de Wright of derby est la plus cruelle car c'est un petit oiseau qui se trouve dans la cloche de verre. Comment ne pas voir les visages inquiets des enfants.
1768
Giandomenico TIEPOLO - scene de carnaval (detail)

Giandomenico TIEPOLO - scene de carnaval (detail)

Giandomenico est le fils aîné de Giambattista Tiepolo et le frère de Lorenzo Tiepolo et neveu de Francesco Guardi et Gianantonio Guardi.
Rentré à Venise, il travaille auprès de Pietro Longhi dans son atelier et de son oncle Francesco Guardi.
1753 scenes galantes
Pietro LONGHI - masques a Venise

Pietro LONGHI - masques a Venise

Pietro Falca, dit Pietro Longhi, né à Venise le 5 novembre 1701 où il est mort le 8 mai 1785, est un peintre vénitien.
Fils du fondeur d’argent Alessandro Falca et d’Antonia, son premier maître fut Antonio Balestra. C’est en 1732 qu’il prend le nom de Longhi. Il épouse Catarina Maria Rizzi, avec qui il aura 11 enfants dont 7 mourront en bas âge. L’un d’entre eux Alessandro fera un livre en 1762 intitulé Sommaires des vies des peintres d’histoire vénitiens les plus célèbres de ce siècle et deviendra portraitiste.
C’est à Bologne qu’il apprend à faire des fresques avec Giuseppe Maria Crespi, mais ce n’est pas son style. Il commence des portraits vénitiens. Il adore les gravures de Giovanni Battista Remondini ou du Français Joseph Flipart.
Ses gravures satiriques et ses peintures de la société furent très populaires. Mode Longhi expression de Giancarlo Sestieri en 1988 (Storia dell’arte in Italia).
Il a peint plusieurs tableaux représentant la vie quotidienne (scènes réaliste) à Venise, dont Le Rhinocéros et Le Ridotto. Ses personnages sont souvent vêtus de la bauta.
De 1737 à 1773 il fait partie de la Corporation des peintres Vénitiens.
Il meurt après dix jours de maladie.
1750 genre
Jean-Marc NATTIER - Thalia, muse de la comedie

Jean-Marc NATTIER - Thalia, muse de la comedie

Dans la mythologie grecque, Thalie (en grec ancien « la Joyeuse, la Florissante », de thállein, « fleurir, verdoyer ») est la Muse qui préside à la Comédie. Elle passe pour la mère des Corybantes conçus avec Apollon.
Mélangeant réalisme et fantaisies en insérant des personnages mythologiques dans ses œuvres, Nattier exposa aux différents salons de 1737 à 1763 et figure aujourd’hui comme l’un des plus grands portraitistes du xviiie siècle.
1739
Luca CARLEVARIS (1663-1730) - pont pour la fete a la Salute

Luca CARLEVARIS (1663-1730) - pont pour la fete a la Salute

Les œuvres de Carlevaris sont considérées par beaucoup comme patriotiques, du fait que Carlevarijs avait gagné la faveur et le patronage des habitants de Venise. Carlevarijs a documenté de nombreuses scènes diplomatiques telles que l'arrivée des dignitaires à Venise qui étaient habituellement accueillis avec les célébrations élaborées en leur honneur. Luca Carlevarijs voit sa renommée éclipsée par la carrière et le succès fulgurant de Canaletto dans les années 1720.
1720 paysages urbains
Antoine WATTEAU - les deux cousines

Antoine WATTEAU - les deux cousines

Acquises en 1990, Les Deux Cousines de Watteau représentent la quintessence de l’art d’Antoine Watteau (1684-1721). Le tableau a fait récemment l’objet d’une étude scientifique dans le cadre du projet de recherche sur Watteau et la fête galante mené par le département des Peintures avec la collaboration du Centre de recherche et de restauration des musées de France (C2RMF). Cette étude a permis quelques découvertes.
peinture, france, huile sur toile, Paris, Musee du Louvre
1717
Jacob van RUYSDAEL - paysage avec nuages

Jacob van RUYSDAEL - paysage avec nuages

L’œuvre de Van Ruysdael a pour caractéristique qu’elle n'est pas le reflet fidèle de la réalité. Les paysages, composés avec minutie, sont plus poétiques, plus imposants et dramatiques qu'au réel, ce qui contraste avec la plupart des contemporains, lesquels aspiraient à réaliser de belles œuvres un tant soit peu réalistes

peinture, pays-bas, huile sur toile, Paris, Musee Jacquemart Andre
1665 paysages