Brouage Aunis et Saintonge en images - photographies Francois Poulet-Mathis
page precedente     retour menu     actualiser     rechercher
peinture / litterature / musique classique - autres / cinema / photographie / architecture / sculpture / mode / / lieux / histoire / documentation / textes /
◀◀       aleatoire     ►► 
page unique / kaleidoscope / liste
David HAMILTON - coquillage

David HAMILTON - coquillage


1970
Tim HETHERINGTON - Soldat américain dans un bunker en Afghanistan

Tim HETHERINGTON - Soldat américain dans un bunker en Afghanistan


Massoud HOSSAINI - kamikaze

Massoud HOSSAINI - kamikaze

World Press Photo 2011: dans la catégorie Conflits, cette photographie de Massoud Hossaini a obtenu le second prix. Un kamikaze vient de faire exploser sa bombe au milieu de la procession de l'Achoura et la petite Tarana au milieu des victimes crie sa détresse
2011
Hubble - nebuleuse Antares

Hubble - nebuleuse Antares


André KERTESZ - violiniste mendiant Abony Hongrie

André KERTESZ - violiniste mendiant Abony Hongrie

En 1913, il achète son premier appareil photo : un ICA.
En 1914, il sert dans l’armée austro-hongroise. Il réalise alors beaucoup de photographies, témoignant de ses expériences de guerre et de la vie autour de lui. Il publie ses premières photos dans un journal et gagne un concours de magazine, mais la plupart de ses négatifs et de ses plaques sont détruits pendant la révolution hongroise de 1918.
photographie, hongrie, reportage,
1921
Evgueni KHALDEI - Le drapeau de la victoire

Evgueni KHALDEI - Le drapeau de la victoire

La plus célèbre photo de Khaldei est celle d'un soldat soviétique accrochant le drapeau rouge sur le toit du Reichstag, à la chute de Berlin, à la fin de la Seconde Guerre mondiale. La photo représente un moment historique, la défaite de l'Allemagne nazie et sa capitale prise par l'Armée rouge après quatre ans de pertes effroyables pour les Soviétiques. Le mois précédent, en avril, Evgueni Khaldei, qui a alors 28 ans découvre la photo de l'Américain Joe Rosenthal représentant les Marines plantant la bannière étoilée sur Iwo Jima2. Le photographe soviétique convainc alors sa hiérarchie de réaliser une photo similaire. Alors que Berlin est sur le point d'être pris par les troupes soviétiques, il fait fabriquer à Moscou d'immenses drapeaux rouges dans des nappes2 et part en avion pour Berlin.
La photo qui fera le tour du monde est une reconstitution. En effet Mikhail Minin, un jeune soldat de 23 ans est monté sur le toit du parlement allemand et a accroché un drapeau sur l'une des statues, Germania, le 30 avril 1945 à 22h40. Mais du fait de l'obscurité, aucune photo ne put être prise. Le jour suivant, le drapeau fut enlevé par des soldats allemands qui résistèrent encore quelques jours dans le quartier du Reichstag. Finalement, le 2 mai 1945, Khaldei escalada le bâtiment dans le quartier désormais pacifié pour prendre la photo avec deux soldats accrochant le drapeau à un pinacle, le Géorgien Meliton Kantaria (pour plaire à Staline qui était lui même georgien) et le Russe Mikhail Yegorov. Rentré à Moscou le soir même2, il donne son travail à l'agence Tass. Mais il n'avait pas remarqué qu'un des soldats portait deux montres et dut l'effacer au montage, car ce détail pouvait symboliser le pillage de Berlin par les troupes russes. Les versions suivantes de la photo subiront encore d'autres modifications avec un rajout de fumée dans le ciel et un autre drapeau pour donner un aspect plus dramatique.
Ce n'est qu'après la chute du mur de Berlin, qu'Yevgeny Khaldei put montrer le cliché non retouché qu'il avait conservé2.
1945
William KLEIN

William KLEIN


Dorothea LANGE - Mere migrante

Dorothea LANGE - Mere migrante

En 1935, Dorothea Lange est en Californie à titre d'assistante de son mari, Paul Schuster Taylor, qui travaille pour la Resettlement Administration : elle est chargée de prendre des notes, de discuter avec les migrants et, accessoirement, de prendre des photographies. Les photos de Dorothea Lange sont appréciées pour leur justesse et leur pouvoir évocateur : elles plaisent aux lecteurs et aux éditeurs de la presse nationale.
1936
Jacques Henri LARTIGUE - avenue du bois de boulogne

Jacques Henri LARTIGUE - avenue du bois de boulogne

Avenue du bois de Boulogne en 1983
épreuve argentique à partir d'un négatif verre
Désignation
positif
Matériaux et techniques
papier , épreuve argentique

H. 0.24 ; L. 0.3 m.
1983, don de l'association des amis de Jacques Henri Lartigue aux Musées nationaux (comité du 26/04/1983, conseil du 03/05/1983)
1983, attribué au musée d'Orsay
1911
Annie LEIBOVITZ - la demission de Richard Nixon

Annie LEIBOVITZ - la demission de Richard Nixon

La photographe a l'habileté de sortir de ses boîtiers une image très consensuelle, faussement choquante, quasi religieuse, presque puritaine, n'outrepassant jamais la juste mesure. Elle s'inspire de codes anciens — le flou du pictorialisme des débuts de la photographie, les contre-plongées du constructivisme russe
(Telerama)
Anna Lou (Annie) Leibovitz (née le 2 octobre 1949 à Waterbury, Connecticut, États-Unis) est une photographe américaine. Elle est spécialisée dans les portraits de célébrités1. Son style est caractérisé par la mise en valeur du glamour de ses modèles (qui sont généralement des vedettes du cinéma, de la musique ou de la politique) et leur ostensible esthétisation, mettant toujours en avant un détail lié à la vie propre du personnage ou à son actualité publique. Elle est actuellement la femme photographe la plus cotée du monde.
1974