[page precedente]  [retour menu]   [actualiser]   [rechercher]   [repertoires]   

publications (facebook) (la) les plus anciennes / (la) les plus recentes - par oeuvres asc / desc - par musiques asc / desc
Rechercher:
date de publication: lundi 10 janvier 2022


COURBET (Gustave), auto-portrait - MOZART, concerto pour piano n23 (K488), 02 adagio (Elvira Madigan)

Les âmes se rencontrent sur les lèvres des amants

Percy Bysshe SHELLEY

Gustave COURBET - auto portrait
Les autoportraits de Gustave Courbet sont une des parties les plus significatives de l'œuvre de l'artiste ornanais. Dans le cours de sa carrière artistique, Gustave Courbet s'est représenté souvent en se mettant en scène, particulièrement dans ses œuvres de jeunesse d'inspiration romantique. Le point culminant de cette production d'autoportraits est L'Atelier du peintre où l'artiste se représente au centre d'une vaste composition allégorique, entouré de personnages et de proches.

Illustration musicale: W.A. MOZART, concerto pour piano n23 (K488) - 02 adagio(elvira Madigan)
Le second mouvement, dans la tonalité de fa-dièse mineur — unique dans l'œuvre de Mozart , constitue le cœur de l'œuvre. La première partie expose une mélodie simple à laquelle sa couleur sombre et son rythme lent confèrent un caractère mélancolique. Une seconde mélodie, plus soutenue et rapide, mais dans la même tonalité, ajoute un caractère particulièrement dramatique à l'œuvre. Henri Ghéon écrit que « la beauté de ce chant ne souffre pas de discussion : bien desséché qui n'en serait ému aux larmes »