[page precedente]  [retour menu]   [actualiser]   [rechercher]   [repertoires]   

publications (facebook) (la) les plus anciennes / (la) les plus recentes - par oeuvres asc / desc - par musiques asc / desc
Rechercher:
date de publication: mercredi 12 janvier 2022


WEWER (Peter), etreinte - EVORA (Cesaria), besame mucho

L'étreinte est le plus haut langage du corps et de l'âme

Jacques de BOURBON BUSSET

Peter WEWER - etreinte
Le peintre allemand Peter Wever evoque par ses gravures l'intensité des relations humaines. Son travail a de la chaleur et souvent une touche d'humour. L'art dynamique de Wever est un mélange intéressant de gravure et de peinture. Le point de départ de chaque travail est une gravure à la pointe sèche, qui constitue l’image de base. Il peint ensuite sur toute la surface, de sorte que chaque tirage de l'édition soit unique, les couleurs et même le sexe des personnes figurant sur le tirage variant d'un exemple à l'autre. Son travail a été exposé dans toute l'Europe, aux États-Unis et en Égypte.

Illustration musicale: Cesaria EVORA - besame mucho
Sur l'air chaleureux des guitares et l'atmosphère latine qui s'en dégage, Cézaria Evora nous devoile, tout en douceur l'amour nostalgique. Elle s'adresse à son amant, réclamant toujours plus de baisers, plus de tendresse et plus d'ardeur. Elle s'accroche à ce moment et refuse de le laisser passer, justement parce qu'elle sait qu'il passera inévitablement et que toutes bonnes choses a une fin.
Écrite et composée par la pianiste Consuelo Velázquez en 1941, la chanson "embrasse-moi beaucoup" évoque à la fois cette mélancolie, mais aussi le désir de vivre une telle passion. En effet, son auteur, âgée alors de 17 ans, n'a pas encore échangé son premier baiser lors ce qu'elle crée cette musique.

Embrasse-moi, embrasse-moi fort
Comme si ce soir était la dernière fois
Embrasse-moi, embrasse-moi fort
Car j'ai peur de t'avoir et de te perdre plus tard

Je veux t'avoir très près
me voir dans tes yeux, te voir à côté de moi
Pense que peut-être demain
Je serai déjà loin, très loin de toi

---------------------------------------

Bésame, bésame mucho
Como si fuera esta noche la última vez
Bésame, bésame mucho
Que tengo miedo a tenerte y perderte después

Quiero tenerte muy cerca
Mirarme en tus ojos, verte junto a mí
Piensa que tal vez mañana
Ya estaré muy lejos, muy lejos de ti

Consuelo Velázquez