[page precedente]  [retour menu]   [actualiser]   [rechercher]   [repertoires]   

publications (facebook) (la) les plus anciennes / (la) les plus recentes - par oeuvres asc / desc - par musiques asc / desc
Rechercher:
date de publication: jeudi 06 janvier 2022


VERONESE (Paolo), adoration des mages - HAENDEL, Le Messie, behold (choeur)

Toutes les nations se prosterneront devant toi

Psaume 71,11

Paolo VERONESE - adoration des mages
« Un des grands peintres du monde ». C’est ce qu’écrivait Roberto Longhi à propos de Paolo Véronèse dans un texte célèbre sur l’art vénitien. C’est un de ces peintres, très rares, capables de restituer la grandeur du monde ; c’est-à-dire son mystère et sa beauté. On perçoit immédiatement cette impression d’ampleur et de largeur qui est caractéristique de la peinture de Véronèse. Ses tableaux sont comme des machines grande ouvertes sur un horizon qui dépasse les dimensions physiques de la toile. Ici, Véronèse invente le détail du vieux roi qui, prostré, avec une simplicité inattendue, lève son visage pour embrasser les pieds de l’Enfant. C’est un détail d’une émotion inoubliable, souligné encore par le mouvement de ses bras écartés exprimant étonnement et gratitude.

Illustration musicale: Georg Friedrich HAENDEL - Le Messie - behold (choeur)
l'œuvre fut écrite pour le temps de Pâques et chantée pour la première fois lors de cette fête. Cependant, la tradition veut, depuis la mort du compositeur, qu'elle soit donnée pendant le temps de l'Avent — les semaines qui précèdent la fête de Noël — plutôt que pendant le temps de Pâques. En fait, ces concerts ne programment souvent que la première section du Messie, concernant l'Annonce de la venue du Christ et sa naissance, ainsi que le chœur de l’Alleluia.