brouage.com
samedi 22 juin 2024 - 03h10
meteo / actualite

menu / liste / rep

      VOIR et ECOUTER (263)     

MORGAN (Peter), september 11th

SMITH (John-S), The Star-Spangled Banner (Hymne des Etats-Unis)
date de publication: mercredi 20 janvier 2021

Peux-tu voir, aux premières lueurs de l'aube ...
la preuve toute la nuit que notre drapeau était toujours là

Francis Scott KEY - la bannière étoilée (hymne americain)


Peter MORGAN (Reuters) - raising the flag on ground zero (September 11th 2001)
Ce drapeau, hissé par trois pompiers, est devenu une icône de l’histoire américaine qui a été au fond, ce jour-là, le seul signe d’espoir et de puissance pour une nation sous le choc et à terre. Le drapeau a donc été dressé au pied du World Trade Center, quinze ans après cette journée tragique pendant laquelle 2.996 personnes avaient perdu la vie.

Illustration musicale: John Stafford SMITH - The Star-Spangled Banner (la bannière étoilée)(Hymne des Etats-Unis)
The Star-Spangled Banner (La Bannière étoilée) est l’hymne national des États-Unis. Le poème qui constitue le texte de l'hymne fut écrit par Francis Scott Key, paru en 1814. Avocat de 35 ans et poète amateur, Key l'a écrit après avoir assisté, pendant la guerre anglo-américaine de 1812, au bombardement du fort McHenry à Baltimore, dans le Maryland, par des navires britanniques de la Royal Navy entrés dans la baie de Chesapeake. Le texte rend hommage à la résistance héroïque de ceux qui défendirent le fort et qui furent en mesure de faire flotter le drapeau américain au sommet en dépit de l'acharnement de l'ennemi à y planter le leur.
(version FarWestTexas www.youtube.com/watch?v=YaxGNQE5ZLA)


O say can you see, by the dawn's early light
What so proudly we hailed at the twilight's last gleaming?
Whose broad stripes and bright stars through the perilous fight
O'er the ramparts we watched, were so gallantly streaming

And the rocket's red glare, the bombs bursting in air
Gave proof through the night that our flag was still there
O say does that star-spangled banner yet wave
O'er the land of the free and the home of the brave